Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 15:53

Après mon compte-rendu d'hier, voici ce matin celui du site "Ici-c-Nancy.fr, l'actu de la Cité aux Portes d'Or"... Voyons si je n'ai pas dit trop d'âneries hier par rapport au compte-rendu de ce journaliste professionnel...

Henri Begorre a annoncé samedi 1er février sa candidature à la ville de Maxéville ainsi qu'à la présidence du Grand Nancy - crédit photo www ici c nancy fr

Henri Begorre a annoncé samedi 1er février sa candidature à la ville de Maxéville ainsi qu'à la présidence du Grand Nancy - crédit photo www ici c nancy fr

Henri Bégorre aura donc attendu le premier jour de février pour annoncer sa candidature à sa propre succession à la mairie de Maxéville, près de deux mois après l'annonce de son seul adversaire, le socialiste Christophe Choserot. Une annonce logiquement tardive par rapport à son rôle de maire qu'il ne lui permettait pas de partir en campagne trop tôt, le temps notamment de gérer les affaires courantes de la commune. Devant ses soutiens et son équipe de campagne, Henri Bégorre a donc annoncé sa candidature, salle de la justice à Maxéville, le temps d'un discours où le Grand Nancy a été très présent. 

Dans un premier temps, le maire sortant a abordé la composition de sa future équipe nommée « Vivre Maxéville » dont feront partie « des élus sortants » à l'image de Mireille Gazin, conseillère régionale, mais aussi des personnalités nouvelles « des personnes peut-être engagées politiquement, mais surtout des personnes engagées dans la cité au service de tous » a promis Henri Bégorre. Ce dernier a exprimé sa volonté « d'être dans la continuité du travail fait les années précédentes », mais aussi dans l'ouverture « chaque nouveau mandat et même chaque nouvelle année, dans une mairie c'est l'occasion de remettre les compteurs à zéro » avec l'idée de se mettre en phase avec les attentes et les priorités des concitoyens. Henri Bégorre est donc prêt à partir en campagne avec son équipe composée de Georges Mayeur, Benjamin Haldric, Gérard Laurent, Edwige Franzetti, Peggy Lazar Mancouma, David Comunello et Cédric Humbert « des personnes qui travaillent depuis plusieurs semaines sur cette campagne » selon la tête de liste UDI qui a annoncé également la mise en ligne d'un site internet à partir de lundi et la tenue prochaine de 4 rencontres-débats.

Henri Bégorre, qui a assumé pleinement sa politique de jumelages et« l'ouverture vers l'international », s'est livré à un petit inventaire de son dernier mandat « consacré aux travaux » avec notamment 200 millions d'euros investis entre le Grand Nancy, Maxéville et les bailleurs sociaux. Des travaux qui ont transformé et embelli la commune selon le maire sortant, mais aussi permis de « relier des parties de Maxéville qui étaient éloignées » a déclaré l'adversaire de Christophe Choserot qui a tenu par ailleurs à rappeler l'installation de la fibre optique dans la partie basse de la commune et les 300 emplois du bâtiment Cuénot. Concernant les enjeux du prochain mandat, le maire sortant a placé en priorité l'emploi et l'activité économique, l'éducation et remettre l'enfant au centre des préoccupations, mais aussi la culture avec le rôle du TOTEM ou encore l'utilité du sport dans une cité qu'il soit pour le plaisir ou professionnel rendant hommage au club de Volley local le Maxéville Nancy Volley Jarville « qui donne l'image d'une Maxéville gagnante. » 

Dans son discours, Henri Bégorre a souvent abordé le sujet sur lequel il était attendu, celui de la communauté urbaine « naturelle à Maxéville », rappelant que sa mairie avait réussi « à mobiliser et à travailler de concert avec la CUGN », mais aussi à travailler avec l'agence nationale de rénovation urbaine, le conseil général et la région Lorraine avant d'exprimer sa volonté de vivre des relations apaisées avec l'ensemble des pouvoirs publics et l'ensemble des collectivités « nous voulons travailler de manière complémentaire au service de nos concitoyens. » Puis les paroles du maire de Maxéville ont pris les tournures d'un programme de campagne pour le Grand Nancy « il n'y a pas d'un côté la ville centre et de l'autre côté les villes périphériques, toutes ensembles ont vocation à apporter leur pierre à l'édifice, notre agglomération développe les emplois, les services, les activités, pour la qualité de vie indispensable aujourd'hui dans une grande agglomération, durant cette campagne nous aurons l'occasion de proposer que ce soit dans le style de gouvernance, dans le respect, dans la dynamique, des dispositions spécifiques au Grand Nancy, il n'y aura pas d'un côté la campagne pour la mairie et de l'autre pour le Grand Nancy, les deux sont liées. »

À l'issue de ce premier discours de campagne, Henri Bégorre nous a logiquement annoncé, ou confirmé, officiellement sa candidature à la présidence du Grand Nancy. Une décision annoncée à André Rossinot, l'actuel président candidat à sa propre succession et à Laurent Hénart dont il critique l'entente cordiale « j'ai le sentiment que l'on a réparti tous les postes à Nancy, un deuxième tour avec des rapprochements n'est pas une chose exclue, pas certain que cette stratégie d'entente soit aussi facile »  selon Henri Bégorre qui souhaite apporter de la sérénité à l'intérieur du viaduc Kennedy.« Aujourd'hui au conseil communautaire, les débats sont basés sur les invectives des uns envers les autres » juge l'actuel premier vice-président du Grand Nancy qui souhaite également apaiser « les relations de la CUGN avec le conseil général de Meurthe-et-Moselle et la région Lorraine » des collectivités actuellement aux mains de la gauche... Selon le maire de Maxéville « le style de gouvernance d'André Rossinot correspondait à une certaine époque et à une certaine nécessité, aujourd'hui c'est un autre style, je connais bien Laurent Hénart, j'ai confiance en lui, il a toutes les qualités pour être maire de Nancy, mais je crois qu'il doit s'affirmer personnellement davantage qu'il le fait aujourd'hui, je le dis en toute amitié pour Laurent Hénart et André Rossinot. » Pas certain que ce dernier accueille avec joie cette candidature qui pourrait représenter aux yeux de la gauche communautaire, en cas de défaite, une belle opportunité de pousser vers la sortie le président d'honneur du parti radical...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soubre Dominique 04/02/2014 12:07

Merci au journaliste de m'avoir oubliée ..! Sympa !

Un peu de modestie 04/02/2014 12:55

Henri Bégorre est donc prêt à partir en campagne avec son équipe composée de Georges Mayeur, Benjamin Haldric, Gérard Laurent, Edwige Franzetti, Peggy Lazar Mancouma, David Comunello et Cédric Humbert « des personnes qui travaillent depuis plusieurs semaines sur cette campagne » selon la tête de liste UDI qui a annoncé également la mise en ligne d'un site internet à partir de lundi et la tenue prochaine de 4 rencontres-débats.

"des personnes qui travaillent depuis des semaines.." c'est pas le journaliste qui vous à oublié, c'est le maire...

CQFD 03/02/2014 18:25

Permettez moi un question Maxdany
Vous nous indiquez que Henri Bégorre est candidat à la présidence de la CUGN
Mais ne faut-il pas avant gagner les municipales?
Il se présente à Maxéville ou à la CUGN?
Je crois que les Maxévillois doivent bien comprende en tout cas pour ceux qui votent "Encore" pour lui que si il est élu, lui il souhaite la présidence de la CUGN..Alors Bye Bye...On ne le voyet déjà pas beaucoup, on ne le verra plus du tout.et que l'on nons fasse pas le coup, si il est président, vous allez voir ce qu'il va apporter à Maxéville, on a vu en tant que 1er vice président, voir les transports.

Rojtman Benjamin 04/02/2014 22:19

Je suis totalement d'accord avec toi edwige ;)
Mais ce dont tu parles les gens doivent vraiment en prendre conscience et ne pas se laisser berner par des promesses ou de tristes utopies ...

Daredevil 04/02/2014 22:03

Je pose une question concrète et j'aimerai qu'on me réponde ici merci.

Mur anti-bruit 04/02/2014 09:06

question de Dardeville, réponse sur choserot.fr

Edwige Franzetti 03/02/2014 18:43

J'ai au contraire très bien compris où vous voulez en venir.... mon commentaire n'est en rien polémique, il reflète la REALITE de la vie. Maintenant libre à vous de ne pas partager... :)

Max'Dany 03/02/2014 18:39

Non, ce n'est pas moi qui ai annoncé qu'Henri Bégorre était candidat à la présidence de la CUGN
mais c'est lui et bien lui, et la presse,
moi, je n'ai fait que transmettre l'information...
Quant au reste, chacun jugera... c'est le principe de ce blog, laisser s'exprimer toutes les sensibilités, toutes les idées,
pour se faire une idée... avant d'aller voter...

Décryptor 03/02/2014 11:32

« Henri Bégorre a donc annoncé sa candidature, salle de la justice à Maxéville, le temps d'un discours où le Grand Nancy a été très présent. »
Oui bien sûr !Il ne se présente que pour être président du Grand Nancy contre Rossinot.

« sa volonté « d'être dans la continuité du travail fait les années précédentes »,
Quel travail, quel bilan ?

« chaque nouveau mandat et même chaque nouvelle année, dans une mairie c'est l'occasion de remettre les compteurs à zéro » avec l'idée de se mettre en phase avec les attentes et les priorités des concitoyens"

Les compteurs à zéro ? C’est facile, on oublie tout et on recommence , c’est quoi les attentes des concitoyens quand on ne les consulte jamais.

« selon la tête de liste UDI qui a annoncé également la mise en ligne d'un site internet à partir de lundi et la tenue prochaine de 4 rencontres-débats. »
Tiens, tiens un journaliste bien informé : Henri Bégorre après avoir été Ump est maintenant tête de liste UDI en voilà une info.

« Henri Bégorre, qui a assumé pleinement sa politique de jumelages et« l'ouverture vers l'international », s'est livré à un petit inventaire de son dernier mandat « consacré aux travaux » avec notamment 200 millions d'euros investis entre le Grand Nancy, Maxéville et les bailleurs sociaux. »

200 millions ! Diantre ! Où ? Qui ? Pour les HLM on voit où ils poussent, Maxéville ne mérite rien de mieux que 62% de HLM ?

Des travaux qui ont transformé et embelli la commune selon le maire sortant, mais aussi permis de « relier des parties de Maxéville qui étaient éloignées »
A bon ? Quelles sont les parties de Maxéville qui sont reliées ?
« qui a tenu par ailleurs à rappeler l'installation de la fibre optique dans la partie basse de la commune »
Fibre installée par la cugn avec des fournisseur d’accès inconnu aux bataillons

« et les 300 emplois du bâtiment Cuénot. » «
On continu à se moquer du monde, coût pour la ville :14.3M€ pour une estimation de 3M€ à l’achat cela coûte à chaque Maxévillois environ 1500€ (page 50 du rapport de la chambre régionale des compte site de M.Choserot). Le batiment a été acheté vide et c’est une entreprise de Vandoeuvre qui s’est installé. Pas de création d’emploi. Qui connait autour de lui un Maxévillois qui y travaille ?

« Selon le maire de Maxéville « le style de gouvernance d'André Rossinot correspondait à une certaine époque et à une certaine nécessité, aujourd'hui c'est un autre style, je connais bien Laurent Hénart, j'ai confiance en lui, il a toutes les qualités pour être maire de Nancy, mais je crois qu'il doit s'affirmer personnellement davantage qu'il le fait aujourd'hui, je le dis en toute amitié pour Laurent Hénart et André Rossinot. »
Le maire de Maxéville a le même style de gouvernance de Rossinot, sauf que maintenant il veut sa place et il essaie de diviser le poulain et le mentor pour mieux régner Un classique.

Daredevil 04/02/2014 00:19

Alors parlons peu parlons bien. Le projet de mur anti-bruit , rue de la justice, est difficilement réalisable avec 60 000€. D'où viendrait cet argent et qui participerait, car cette autoroute n'est pas sous concession. L'état? La région? Le Conseil général? L'étude à elle seule dépasserait ce montant. Ensuite, quelles propriétaires vendraient sa maison, seraient expropriés pour construire ce mur? Car il se met où ce mur?

Alain 03/02/2014 18:01

Je trouve la dérive des commentaires des supporters de Bégorre desastreux.
1. Je demande que l'on respecte ce blog, c'est pas un défouloir, d'ailleurs la teneur de vos propos montre une certaine fragilité.
2. Mme Franzetti, vous n'avez rien compris à l'interogation, la question n'est pas les logements sociaux mais leurs nombres, vous qui êtes adjointe, vous devriez vous attardez sur les conclusiosn de la chambre régionale des comptes à ce sujet.
3. Vous qui êtes adjointe, prenez le temps de lire quelques études sur le sujet, au delà de 45% de logements sociaux , vous créez l'effet inverse de ce que vous cherchez et vous mettez en difficulté votre commune.
4. Votre réponse cherche la polémique et est un peu populiste. Moi j'ai vécu dans les HLM, je sais ce que c'est et bien la preuve que non.
5. Je vous propose de vous concentrez sur le projet que vous allez nous présenter, en même temps si vous nous présentez aussi vite un projet que vous répondez aux préoccupations des gens , on peut vous attendre longtemps. On vous attend dans le quartier, mais on peut écrire vous nous répondez pas.
6. Pour l'instant, vous nous avez présenté un bilan, plus que discutable pour un maire présent depuis plus de 30 ans, sur lke projet un Mac Do et puis rien, c'est un peu juste.

Anonymous 03/02/2014 17:12

Désolée M. P. Miron, Choserot.
Mais je ne peu ici rien faire pour vous.
Demandez à vos amis socialiste, il y a tellement de fonctionnaire de l’éducation nationale, ils seront sans doute avec toute l'humilité qui est la leur vous éclairer de leur lumière infinie.
;-)

Edwige Franzetti 03/02/2014 16:56

"Maxéville mérite rien de mieux que 62 % d'HLM ?" Bravo Décryptor et à travers visiblement... Vous avez peut être eu la "chance" de naitre et vivre toute votre vie dans une maison, appartement vous appartenant ou avez eu la chance d'avoir assez de revenus pour ne pas être obligés de faire des dossiers de demandes de logement aux offices HLM... d'autres et j'en suis y on vécu en HLM, et si on prend au pied de la lettre vos propos... c'est un peu minable de notre part... Alors juste comme ça... parfois la vie n'est pas linéaire et parfois on a besoin d'un logement social... c'est visiblement tres triste à vos yeux, moi j'y ai passé des années formidables. J'en suis désolée pour vous mais pas pour moi et les miens !

P. 03/02/2014 16:38

Monsieur Anonymous,
vos arguments ne sont pas très convaincants, ils ne sont même pas très clair... Qu'est-ce qui s'apparente à du socialo-communisme ? et qu'est-ce pour vous que le socialo-communisme ? je serais bien curieux de vous entendre sur ce sujet.

Jacques 03/02/2014 15:11

VIVA EL DUCE ! ! ! ! !

VIVA EL DUCE ! ! ! ! !

VIVA EL DUCE ! ! ! ! !

VIVA EL DUCE ! ! ! ! !

LONGUE VIE A NOTRE DUCE ! ! ! ! !

Max'Dany 03/02/2014 14:10

Sans vouloir interrompre ce débat, et si vous me le permettez,
il me semble qu' Hervé Féron est bien toujours maire et député, mais plus conseiller général...
C'était juste une précision...

Anonymous 03/02/2014 13:56

Et ben en voila des arguments percutants.
L'ouverture à l'internationale a son importance. Si vous en doutez demandez à toutes les villes de gauche jumelés à d'autres villes européennes ou plus éloignées. Cela contribue souvent a une entre-aide très appréciée dans des pays "moins développés que le notre".
Cela s'apparente à du socialo-communisme.
La rénovation urbaine même si elle a été engagé pour la majorité des fonds par l'état, la région et la Cugn, notre mairie en est également financièrement impliquée.
Les 300 emplois ne sont pas dus au bâtiment Cuénot mais le maintien de l'activité sur ce site a permis l’extension de cette zone st Jacques II qui ce développe de plus en plus avec des sociétés de premier plan.
La gouvernance de la Cugn : Vous préférez la continuité dans l’immobilisme avec Rosinot ou si elle passe à gauche la présidence de Féron (socialiste cumulard : maire, conseiller général, député).
A votre avis qui des trois fera le meilleur job ?

Jacques 03/02/2014 13:56

Alors pas d'hésitation "Maxéville, Ensemble et Autrement" avec Christophe Choserot

la raleuse... 03/02/2014 13:30

bonjour..decryptor
votre commentaire est très intéressant et est bien réel.....
rien ne changeras a Maxéville comme cela et continueras de péricliter.

Présentation

  • : Le BLOG de MAX'DANY
  • Le BLOG de MAX'DANY
  • : Créé en septembre 2009... Un certain regard sur le monde et sur ma ville, Maxéville.
  • Contact

Le grain de sel de Max'Dany

Coucou, voici déjà le mois d'août... Une bonne occasion pour nous rappeler la chanson de Ray Ventura... "Si jamais une coquette Vous demande un jour Quelle saison est la plus chouette Pour  rêver d'amour Ne dites pas qu'la meilleure date C'est mars ou fin septembre L'époque la plus adéquate C'est celle que chantent les chattes A la mi-août C'est tellement plus romantique A la mi-août On fera les quatre cents coups A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup Et si la belle vous dit soudain J'adore les fourrures Quand donc aurais-je mon ragondin ? Chantez d'un air badin A la mi-août C'est bien plus économique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous"

Recherche

Le point de vue du Raton Laveur

Elle est chouette et rigolote, cette chanson de Ray Ventura que nous rappelle le patron... Pour les deux autres couplets, je prends sa succession... "Je m'souviens lorsque naguère J'ai passé mon bac Comme j'étais pas une lumière J'avais plutôt l'trac Le prof d'histoire me demande Quand donc est né l'shah d'Perse ? Dès l'instant qu'on parlait du shah J'ai dit: eh bien voilà ! A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août On se sent plus dynamique A la mi-août On s'amuse comme des fous. Je connais une Auvergnate qui aime un bougnat Quand elle dit: A bas les pattes Il s'écrie Fouchtra Quand ch'est-y que tu me donn'ras Tout ché que tu pochèdes ? Pour l'inchtant répond-elle au gars Y'est pas quechtion de cha A la Mi-août Che chera plus romantique On fera les quatre cents coups A la mi-août On che chent plus dynamique A la mi-août On ch'amuse comme des fous"...

Archives

La bulle des poissons rouges

Merci patron de nous laisser, à nous les poissons, le soin de chanter le dernier refrain... "Dans la plupart des guinguettes On n'a pas le choix C'est toujours de l'omelette Ou bien du veau froid Et si l'on demande au patron Quand ferez-vous une gibelotte ? Souvent d'un petit air fripon Le patron vous répond A la mi-août C'est beaucoup plus romantique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup A la mi-août  A la mi-a mi-a mi-a mi-a mi-a-oût"...

Boite aux Citations du Patron

"Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera"...

A noter sur votre Agenda

Nos ateliers MiG'Art et MiG'Encadrement seront fermés en juillet et en août, ils reprendront le jeudi 11 septembre... Nous organiserons un hommage au Père Duval, autour de ses chansons et d'un feu de camp, le samedi 30 août dans le Parc de la Mairie... Notez aussi notre Vide-Greniers des Enfants le samedi 27 septembre après-midi... Un concert orgue et trompette en prévision... Une visite guidée de l'ancienne Abbaye St Clément de Metz devenue le siège du Conseil Régional de Lorraine, le jeudi 9 octobre après-midi... Notre Marché de Noël à la Salle du Parc les 29 et 30 novembre... et plein d'autres surprises...avec le MIG... Max'Inter-Générations...

Indiscrétions du webmaster

Bonnes vacances, si vous pouvez en prendre, sinon, bon été à tous, et merci de rester fidèles au Blog de Max'Dany qui essaye de toujours mieux vous distraire, vous être utile et surtout, vous informer...

Vous vous posez des questions

Ben oui, quoi, dans les rubriques du dessus, vous citez une chanson de Ray Ventura... OK, mais qui c'est, celui-là ?... Alors voilà... Ray Ventura (par ailleurs, l'oncle de feu Sacha Distel) est un célèbre chef d'orchestre amoureux de jazz qui, avec ses "Collégiens" de musiciens et de chanteurs, ont enchanté le public des années d'avant guerre, disons les années 1930/1940... Avec d'énormes succès tels que "Tout va très bien Madame la Marquise"... "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?"... et "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... Ben voilà, maintenant, vous connaissez mieux Ray Ventura ( 1908-1979)...