Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 00:00

Voici déjà le 3ème chapître des "mémoires" de Jean-Lou Delépine, un ancien apprenti qui avait 14 ans en 1967 lorsque je venais moi-même d'arriver comme jeune animateur au Foyer des Apprentis-Jockeys de Maisons-Laffitte... Il m'a retrouvé grâce au blog et suis heureux de publier depuis 3 samedis ses souvenirs.

Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)

Nous sommes en 1967... Jean-Lou vient d'arriver au Centre des Apprentis-Jockeys de Maisons-Laffitte, accompagné de ses parents, il a 14 ans, et il rêve de réussir aussi bien que son idole, la cravache d'or de l'époque, Yves Saint-Martin... Une fois les présentations terminées, présentation du Centre et de ses responsables, ses parents sont repartis, et le voici, avec 11 autres gamins de son âge, petits bonshommes de 38 kg et d' 1m 40 maximum, seuls devant leur destin... Après une première nuit passée dans le dortoir de l'Ecole Technique, leur animateur les réveille, rapide petit-déjeûner et début d'une longue et dure journée...

Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)

"Notre 1er travail de la matinée était de faire les litières des chevaux... Dans la foulée on nous attendait pour la leçon d'hippologie sur la litière et le pansage des chevaux, devant les boxes, le groupe divisé en 2, si je me souviens bien... Ensuite il nous fallait équiper le cheval du surfaix de voltige à poignée longitudinale pour les leçons d'équitation... Pour ceux qui n'avaient jamais monté à cheval, le baptême sera mémorable, le premier pas sera intense... Mais n'ayons pas peur du ridicule, d'autres l'ont fait avant nous et ont avalé la même sciure... Puis rendez-vous au manège pour les leçons d'équitation avec Maître Declercq notre instructeur"...

Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)

"Ce que l'on ne voit jamais dans les articles de presse, c'est la soufrance que subissent les apprentis... les chutes à répétition... remonter à cheval de suite pour effectuer les voltiges... des ciseaux au trot puis au galop... ainsi que de descendre et monter au galop... monter à l'envers en se tenant aux poignées"...

Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)

"ou tenir debout sur le dos du cheval au galop... et tout cela à cru sans selle... Après une semaine, on ne pouvait plus s'asseoir sur nos deux fesses en même temps, tant la douleur des blessures dûes au frottement du sans-selle était forte... Il s'en suivit d'énormes croûtes tout aussi douloureuses... ainsi qu'à l'intérieur des genoux... mais nous tenions sur notre monture"...

Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)
Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)

"Trois mois plus tard, tout le monde fut reçu à l'examen, et nous recevions nos affectations chez l'entraîneur... Pour les douze apprentis que nous étions, sonnait le glas de la séparation, le chemin de la rupture approchait et sera dificile, douloureux après ces trois longs mois d'amitié à être passés ensemble et avoir partagé ces moments de stress et de strass que je ne peux oublier... La plupart, je ne les revis jamais, à mon grand regret... Ce passage dans ma vie, je ne l'ai jamais oublié, j'ai toujours eu autour de moi des amis avec qui j'ai travaillé avec fierté, d'avoir eu des copains sur qui l'on pouvait compter, et cela était réciproque"...

Mémoires d'un apprenti-jockey à Maisons-Laffitte (4)

Samedi prochain, 4ème et dernier chapître des "mémoires" de l'ami Jean-Lou Delépine... Son arrivée chez l'entraîneur Jean Doumen, sa vie à l'écurie qui ressemblait beaucoup plus à un dur travail de lad qu'à un réel apprentissage, et sa décision de résilier son contrat, au bout d'un an, pour repartir chez lui et s'orienter vers un tout autre métier, artisan plombier-chauffagiste... Mais Jean-Lou vous en dira plus samedi prochain...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bos 24/04/2016 16:56

bonjour,je suis à la recherche de photos d'apprenti jockey de 1950 au parc de Maisons-Laffitte sous Mr Pelat pour mon beau-père,par avance Un grand merci.

duchene 21/04/2016 22:17

c,est vrai c,etait tres dur apres ecole apprenti a poigny la foret chez maitre couillaud ancien maitre des cadres noir de saumur avec copains de chambree jean luc durry guy guignard et alain evano je me suis retrouve seul et exploite par un entrainneur peu scrupuleux je couchais dans un grenier sur une banquette de voiture il fesait tellement froid que je marchais la nuit dans les rues de maison laffitte et puis un jour mon pere et venu me chercher mettant fin a mon reve d,enfant et a l,exploitation a laquelle j,etais victime

Présentation

  • : Le BLOG de MAX'DANY
  • Le BLOG de MAX'DANY
  • : Créé en septembre 2009... Un certain regard sur le monde et sur ma ville, Maxéville.
  • Contact

Le grain de sel de Max'Dany

Coucou, voici déjà le mois d'août... Une bonne occasion pour nous rappeler la chanson de Ray Ventura... "Si jamais une coquette Vous demande un jour Quelle saison est la plus chouette Pour  rêver d'amour Ne dites pas qu'la meilleure date C'est mars ou fin septembre L'époque la plus adéquate C'est celle que chantent les chattes A la mi-août C'est tellement plus romantique A la mi-août On fera les quatre cents coups A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup Et si la belle vous dit soudain J'adore les fourrures Quand donc aurais-je mon ragondin ? Chantez d'un air badin A la mi-août C'est bien plus économique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous"

Recherche

Le point de vue du Raton Laveur

Elle est chouette et rigolote, cette chanson de Ray Ventura que nous rappelle le patron... Pour les deux autres couplets, je prends sa succession... "Je m'souviens lorsque naguère J'ai passé mon bac Comme j'étais pas une lumière J'avais plutôt l'trac Le prof d'histoire me demande Quand donc est né l'shah d'Perse ? Dès l'instant qu'on parlait du shah J'ai dit: eh bien voilà ! A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août On se sent plus dynamique A la mi-août On s'amuse comme des fous. Je connais une Auvergnate qui aime un bougnat Quand elle dit: A bas les pattes Il s'écrie Fouchtra Quand ch'est-y que tu me donn'ras Tout ché que tu pochèdes ? Pour l'inchtant répond-elle au gars Y'est pas quechtion de cha A la Mi-août Che chera plus romantique On fera les quatre cents coups A la mi-août On che chent plus dynamique A la mi-août On ch'amuse comme des fous"...

Archives

La bulle des poissons rouges

Merci patron de nous laisser, à nous les poissons, le soin de chanter le dernier refrain... "Dans la plupart des guinguettes On n'a pas le choix C'est toujours de l'omelette Ou bien du veau froid Et si l'on demande au patron Quand ferez-vous une gibelotte ? Souvent d'un petit air fripon Le patron vous répond A la mi-août C'est beaucoup plus romantique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup A la mi-août  A la mi-a mi-a mi-a mi-a mi-a-oût"...

Boite aux Citations du Patron

"Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera"...

A noter sur votre Agenda

Nos ateliers MiG'Art et MiG'Encadrement seront fermés en juillet et en août, ils reprendront le jeudi 11 septembre... Nous organiserons un hommage au Père Duval, autour de ses chansons et d'un feu de camp, le samedi 30 août dans le Parc de la Mairie... Notez aussi notre Vide-Greniers des Enfants le samedi 27 septembre après-midi... Un concert orgue et trompette en prévision... Une visite guidée de l'ancienne Abbaye St Clément de Metz devenue le siège du Conseil Régional de Lorraine, le jeudi 9 octobre après-midi... Notre Marché de Noël à la Salle du Parc les 29 et 30 novembre... et plein d'autres surprises...avec le MIG... Max'Inter-Générations...

Indiscrétions du webmaster

Bonnes vacances, si vous pouvez en prendre, sinon, bon été à tous, et merci de rester fidèles au Blog de Max'Dany qui essaye de toujours mieux vous distraire, vous être utile et surtout, vous informer...

Vous vous posez des questions

Ben oui, quoi, dans les rubriques du dessus, vous citez une chanson de Ray Ventura... OK, mais qui c'est, celui-là ?... Alors voilà... Ray Ventura (par ailleurs, l'oncle de feu Sacha Distel) est un célèbre chef d'orchestre amoureux de jazz qui, avec ses "Collégiens" de musiciens et de chanteurs, ont enchanté le public des années d'avant guerre, disons les années 1930/1940... Avec d'énormes succès tels que "Tout va très bien Madame la Marquise"... "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?"... et "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... Ben voilà, maintenant, vous connaissez mieux Ray Ventura ( 1908-1979)...