Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 00:00

 Marie MarvingtAu Complexe Sportif Marie Marvingt, où je passe, ce matin, une fillette m'apostrophe: « Dis, m'sieu, tu me reconnais ?... L'an dernier, tu m'as raconté, ici, la vie de Marie-Marvingt, et tu m'as dit que tu la connaissais, que tu l'avais croisée dans la rue, en vélo ! ... Et tu m'as même promis de faire ici une expo... et puis, plus rien... Dis, tu veux bien me la raconter, à nouveau, l'histoire de Marie-Marvingt, car elle me plaît drôlement bien !" ...                 

Ben, tu vois, à l'époque, j'avais ton âge, 12 ans, j'habitais rue Lyautey, face à la Place d'Alliance, près de la Place Stanislas... Marie Marvingt résidait, elle, 8 Place de la Carrière, dans un petit appartement qui donnait aussi sur la Pépinière: elle venait de temps en temps, en vélo, à 80 ans, chez mon copain, Gilles, qui demeurait à côté de chez moi, rue Girardet: sa maman était présidente de la Croix Rouge: c'est ainsi que je l'ai croisée, oui, plusieurs fois, Marie Marvingt, et en vélo !...

La «Marie», «la fiancée du danger» comme elle se disait, c'était une sacrée bonne femme, tu sais. Les journaux la déclarèrent « la plus grande sportive du siècle », avec 17 records mondiaux; un journaliste américain l'a même qualifiée de « femme la plus extraordinaire depuis Jeanne d'Arc »...

Née en 1875, à Aurillac, Marie Marvingt perd sa mère à 14 ans, et arrive à Nancy, en 1889, avec son père et son frère ... A 15 ans, elle fait déjà Nancy-Coblence en canoë; à 24 ans, elle obtient son brevet de chauffeur d'automobile; à 26 ans, elle fait sa première ascension en ballon et réussit son brevet de pilote de ballon libre; à 28 ans, elle apprend à piloter une locomotive et des bateaux à vapeur; à 29 ans, elle participe à la grande épreuve de bicyclette Nancy-Naples et escalade la Trélaporte, dans les Alpes, en jupe-culotte, qu'elle vient d'inventer; à 30 ans, elle crée la 1ère école de ski civil française et réalise la 1ère traversée féminine française de Paris à la nage; elle avoue pratiquer aussi l'équitation, la boxe, le judo, le karaté, le tennis, le golf, le water-polo, le polo à cheval, le football, la spéléologie, le saut, la course à pied, le canot automobile, le vol à voile, l'aéroplane, elle sait manier le sabre, l'épée et le fleuret, elle est championne de tir aux pigeons, chasse la panthère en Afrique, et le phoque dans l'Artique... Incroyable, tu vois, mais c'est vrai !...

En ballon, seule à bord, en 1909, à 33 ans, Marie Marvingt, la « Marie-casse-cou » s'envole de Nancy pour l'Allemagne puis, mieux, traverse la Mer du Nord et rejoint l'Angleterre ; elle effectue aussi son 1er vol en avion monoplan, de Nancy à Jarville; à 34 ans, en 1910, elle reçoit la médaille d'or de l'Académie des Sports, pour tous les sports, et devient la 3ème femme au monde à obtenir son brevet de pilote d'avion, la 1ère sans « casser du bois », comme on disait à l'époque; en 1911, elle invente l'avion sanitaire et confie à un ingénieur la construction du 1er avion-ambulance; à 38 ans, pendant la guerre de 14-18, elle se «déguise» en homme, combat avec ses camarades, les «poilus», au milieu des tranchées, avec les Chasseurs à Pied, participe à de nombreux bombardements aériens, obtient la Croix de Guerre pour le bombardement d'une base allemande, et termine la guerre en infirmière, comme assistante en chirurgie, au sein de la Croix-Rouge...

Dans le monde entier, à partir de 45 ans, Marie Marvingt est accueillie comme un grande conférencière, qui prend encore le temps, en 1921, d'inventer le ski métallique pour le sable et la neige; à 48 ans, elle est la 1ère femme blanche à entrer à In-Salah, lors de sa traversée du Sahara, dans une voiture à chenilles; à 54 ans, elle fonde les Amis de l'Avion-Ambulance, dirige et joue dans 2 films documentaires, « Sauvés par la Colombe » et « Les Ailes qui sauvent », qu'elle tourne au Maroc, où elle crée l'aviation sanitaire civile; en 1935, elle est promue Chevalier de la Légion d'Honneur: elle a 60 ans... et devient la femme la plus décorée de France: 34 décorations...

Elle fait le tour des Etats-Unis, où elle continue à donner des conférences, pour gagner sa vie; à 62 ans, elle est nommée Chevalier dans l'Ordre de la Santé Publique pour ses contributions à l'aviation sanitaire; à 65 ans, elle crée un centre d'accueil, « Le repos des Ailes », pour les aviateurs blessés, en convalescence, et elle reçoit la 1ère licence de secouriste de l'air; en 1949, elle est nommée Officier de la Légion d'Honneur et publie plusieurs livres: « La Fiancée du Danger », « Ma traversée de la Mer du Nord en ballon » et « Les Ailes qui sauvent »; en 1950, elle reçoit, à 75 ans, la médaille de la Ville de Nancy, et publie « Sauvés par la Colombe »; le jour de son 80ème anniversaire, elle survole Nancy en avion à réaction à 1200 km/h, en compagnie d'un officier US de la base deToul-Rosières; à 85 ans, elle pilote le 1er hélicoptère à réaction français; elle fait encore, en 1961, Nancy-Paris en bicyclette, à 86 ans, et l'après-midi de son arrivée, elle survole la capitale dans un hélicoptère à réaction.

Marie Marvingt, la seule femme au monde à détenir ces 4 brevets: avion, ballon, hydravion, hélicoptère, Mademoiselle Marie Marvingt, la pionnière, la « sportive universelle », qui pilotait aussi des dirigeables, parlait 5 langues, avait étudié le droit, la médecine, le chant, le dessin, la peinture, la sculpture, la graphologie, l'astrologie, la météorologie, la psychologie... la « Marie », cette femme exceptionnelle, meurt à « Maréville », à Laxou, le samedi 14 décembre 1963, dans l'oubli et la pauvreté, à 88 ans... Une messe d'enterrement est célébrée le 17 décembre 1963 en la Basilique Saint Epvre, sa paroisse, puis c'est l'inhumation au cimetière de Préville, dans le vieux caveau familial où elle retouve son père et son frère... 20 ans plus tard, le 14 janvier 1984, ici, à Maxéville, le Complexe Sportif Marie Marvingt est officiellement inauguré. 
Tu vois, Marie a eu une vie bien remplie ...« Oh oui, mais dis, m'sieu, tu vas nous la faire, hein, cette expo ? »... « Mais oui, j'vais essayer, j'ai des textes, des photos, des contacts, je vais voir ça avec la Mairie... Allez, salut, petite: retiens bien la leçon de Marie Marvingt: « Un modèle de jeunesse, de dynamisme, de générosité, de foi en l'être humain ! » et regarde cette video:
                                               

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Pierre Puton 03/11/2012 15:22

Je suis passé sur la tombe de Marie-Marvingt au cimetière de Préville à l'occasion de la Toussaint... celle-ci est carrément à l'abandon. La Ville de Nancy sait honorer ceux qui ont fait sa
renommée !!! Tout simplement SCANDALEUX car ce ne serait pas une dépense insupportable pour la citée ducale ! Idem pour son grand ami Emile Friant ... sans commentaire !

Max'Dany 03/11/2012 16:49



Merci, Monsieur, de m'avoir rapporté ce triste fait.
Je vais voir comment faire passer le message en Mairie de Maxéville, notre maire étant très proche du maire de Nancy...


Vous avez raison, il faut faire quelque chose... c'est un devoir de mémoire et de reconnaissance.


Je vous tiens au courant si j'ai du nouveau...


Bien à vous,



Le petit rapporteur 09/10/2010 11:06


ça y est, ils ont gagné leur pari, mission réussie: nos 3 aérostiers lorrains on atterri hier après-midi (vendredi) en Angleterre, après 17 heures de vol... environ 490 kilomètres... à une altitude
qui variait entre 300 et 1000 mètres... C'est à Wimereux, près de Boulogne sur Mer, que le ballon s'est engagé sur la Manche... "Un moment de pure magie: un ciel bleu, pas un nuage, on voyait la
mer"... Après 1h45 de bonheur, le ballon a atteint les côtes anglaises entre Hastings et Folkestone, il était 13h30... "Nous ne nous sommes posés qu'une heure et demie plus tard, bien à l'intérieur
des terres, le temps était très couvert et il y avait un peu de vent"... Benoît Pelard, qui a monté ce projet depuis 2005, est habité par un "sentiment d'accomplissement"... Chapeau (ou plutôt
béret), messieurs les aérostiers !...


Le petit rapporteur 08/10/2010 10:21


ça y est, ils sont partis, hier soir, jeudi, à 21h32... Le ballon à gaz de mille m3 s'est élevé, les 3 lorrains ont quitté l'aérodrome d'Essey-lès-Nancy pour rejoindre l'Angleterre, comme l'avait
fait il y a 100 ans, le 26 octobre 1909, Marie Marvingt: pour elle, ce fut n périple de 14 heures et de 720 km, avec un passage au-dessus dela Belgique et des Pays-Bas, avec une traversée de la Mer
du Nord qui vit l'aérostière et son passager, Mr Garnier, un ingénieur, toucher l'eau à 52 reprises... Le duo parvint à se poser à Southwold, dans le conté de Suffolk, dans des lignes
télégraphiques... Plus de 100 ans plus tard, l'aventure est davantage réfléchie... Nos 3 compères bénéficient des conseils avisés de 3 routeurs météo... Le ballon devait initialement "sortir" de
France au niveau du Touquet pour attérir ce vendredi après-midi dans les environs d'Hastings... Les conditions météo les ont obligé à modifier l'itinéraire, "le ballon pourrait pénétrer en
Angleterre au niveau de Douvres, voir plus haut, au niveau d'Ipswich, voir de Southwold, là où avait atterri Marie Marvingt" confie Simon Pelard, l'un des routeurs météo: ainsi, l'histoire serait
parfaite... A suivre sur http://centenaire.mariemarvingt.com


Le petit rapporteur 07/10/2010 15:32


ça y est, attention, Benoît Pelard redécolle ce soir pour refaire le vol de Marie-Marvingt vers l'Angleterre !... "Franchement, je ne m'attendais pas à repartir ausi vite" a déclaré l'aérostier qui
était encore samedi dernier à Bristol, en Angleterre, pour recevoir sa coupe du championnat du monde de ballon à gaz où il est arrivé cette année à la 7ème place... Benoît Pelard, accompagné de ses
deux copilotes, Benoît Petterlé qui l'a accompagné lors de la Gordon-Bennet (le fameux championnat du monde de ballon à gaz) et Laurent Lajoye, qui en 2000 a réalisé une monumentale traversée de
l'Atlantique, devrait décoller ce soir aux alentours de 20h00 de l'aérodrome d'Essey-lès-Nancy. Il y a pile un mois, le trio avait déjà tenté un essai, mais un vilain coup de vent avait soulevé la
soupape et l'hydrogène s'était répandu dans la nature au lieu de gonfler le ballon... "D'après la météo, nous devrions voler durant environ 18h00 à une altitude inférieure à 1000 mètres"... La
trajectoire de Nancy vers l'Angleterre risque néanmoins d'être assez tendue... Alors, bonne chance, à vous trois, les admirateurs et successeurs de Marie Marvingt !...


Max'Dany 06/09/2010 10:55


Caramba, encore raté... Un coup de vent a tout fait rater... Tout était pourtant bien calé... Le ballon, appelé "I Love Nancy", spécialement construit pour cette aventure, devait décoler hier
dimanche en début de soirée... avec pour objectif de rejoindre les côtes anglaises ce lundi, en début d'après-midi. Mais hier, dans l'après-midi, alors que le ballon était déjà debout et qu'il
devait théoriquement finir de se gonfler tranquillement, une rafale de vent a arraché le boisseau de gonflement, ouvert la soupape et alors, plus de 300 m3 d'hydrogène se sont évaporés dans
l'espace. Benoît Pelard ne pouvait plus gonfler l'enveloppe du ballon à sa capacité, plus assez de gaz... Alors, tentative reportée, après le championnat du monde de ballon à gaz qui se tiendra à
partir du 25 septembre à Bristol, en Angleterre ?... Marie Marvingt attendra... "Mais je n'abandonne pas le projet, je suis aussi têtu que Marie Marvingt !" a déclaré Benoît Pelard...


Le petit rapporteur 05/09/2010 11:38


Le Ballon devrait décoller ce dimanche après-midi, de l'aérodrome d'Essey-les Nancy: le gonflage du ballon de 1000 m3 débutera à 14h00 et durera 3 heures... "Nous partirons en fin d'après-midi ou
en fin de soirée. Le problème, c'est que pour l'heure, notre vol est très tengentiel à Paris et à son trafic aérien"... Le ballon transportera des plis de courrier et des timbres-postes
spécialement émis pour l'occasion... Il devrait attérir demain lundi en fin d'après-midi, dans les environs de Brighton, au Sud de Londres. L'un des 2 compères qui devait accompagner Benoît Pelard,
Sébastien Rolland, retenu par des obligations professionnelles, ne sera pas du voyage: il sera remplacé par Benoît Petterlé, pilote confirmé... Bon vent, les amis, et que Marie-Marvingt soit avec
vous !...


Le petit rapporteur 04/09/2010 10:01


Benoît Pelard vient de déclarer qu'il devrait pouvoir décoller demain, dimanche, pour refaire enfin le vol effectué il y a un siècle, le 26 octobre 1909, par Marie Marvingt, dans son ballon à gaz
surnommé "L'Etoile Filante", jusqu'à Southwold (comté du Suffolk) en Angleterre: "Aux dernières nouvelles, nous partirions en effet dimanche, entre 10h et 20h, avec une tendance pour la fin de
l'après-midi". Le vol devrait durer environ 16 heures et l'altitude moyenne pourrait se situer à 1000 mètres. "Nous volerions assez haut en journée pour ne pas gaspiller trop de sable". Le départ
est prévu de l'aérodrome d'Essey-les Nancy, et non à la Pépinière de Nancy, comme l'avait fait Marie Marvingt.


Le petit rapporteur 31/08/2010 11:03


L'Est Républicain de ce matin nous informe qu'enfin, ils vont pouvoir partir, nos 3 passionnés de montgolfière, Benoît Pelard, 57 ans, hôtelier à Heillecourt, près de Nancy, Laurent Lajoye, de
Metz, qui a réalisé il y a 10 ans la traversée de l'Atlantique en ballon, et Sébastien Rolland, de Luttange, en Moselle, qui a remporté la dernière Gordon-Bennet (le championnat du monde de ballons
à gaz)... Ils vont refaire, juste un siècle après, le voyage vers l'Angleterre effectué par l'aventurière nancéienne Marie Marvingt... Départ imminent, les vents devenant enfin favorables... Pour
suivre cette aventure, soutenue par la Communauté Urbaine du Grand Nancy et par l'organisation François Pilâtre de Rozier (du nom de celui qui le premier a tenté et réussi un vol en montgolfière,
le 21 novembre 1783, et c'était un lorrain !), faites www.centenaire-mariemarvingt.com: vous trouverez sur ce site, très intéressant, une biographie de Marie Marvingt, illustrée de bien belles
photos, et les préparatifs de l'aventure de nos 3 aéronautes...


Voxdany 29/05/2010 19:52


Autre article retrouvé dans l'Est Républicain de la Semaine du 17 au 23 mai 1910...
"Nouvelle ascension de Marie Marvingt:
Mlle Marvingt ambitionne son brevet de pilote(qui se serait douté qu'elle ne l'avait pas ?). C'est pourtant bien pour l'obtenir que
l'intrépide sportwoman est partie pour une nouvelle ascension, mardi l8 mai.
Son ballon, cubant 600 m, est parti de la Pépinière, mardi à midi dix et a pris la direction de l'Est. Mlle Marvingt est seule dans la nacelle. Vers cinq heures et demie, nous apprenions que Mlle
Marvingt avait
heureusement atterri près de Saulxures-lès-Nancy. Et sur le coup de six heures du
soir. elle revenait à Nancy dans une automobile. Un de nos collaborateurs côtoya
à bicyclette son auto pendant 500 m. Tout juste la distance pour échanger, du
volant au guidon, ces courtes mais décisives paroles:
- D'où venez-vous, mam'zelle ?
- De Saulxures.
- Allons donc !
- Vrai !
- Et pourquoi faire ?.
- Achetez une douzaine d'oeufs.
- Voilà une manière plutôt bien originale d'aller au marché à la campagne. Le
ballon mène partout...
Certains aéronautes rapportent une impression de leur promenade; mais Mlle Marvingt, elle, en rapporta une omelette.


Voxdany 29/05/2010 19:25


Retrouvé dans un viel Est Républicain de la semaine du 10 au 16 mai 1910:
"Rien ne décourage Mlle Marvingt !
Dimanche l5 mai 1910.
La mort de l'aviateur Hauvette-Michelin a profondément ému ceux qui l'ont connu. De ce
nombre est Mlle Marvingt, que nous avons rencontrée samedi matin, au cours de sa promenade à bicyclette.
"C'était un charmant camarade, nous dit l'intrépide sportwoman, un excellent compagnon, avec qui je suis restée quelque temps au camp de Châlons. Une dépêche m'a appris sa mort, mais je ne possède
sur l'accident que les détails communiqués aux journaux par les agences... Hauvette-Michelin est victime d'une fausse manoeuvre; il a été précipité contre un pylône. On ne peut donc incriminer un
vice de construction, une trahison dans le fonctionnement de l'appareil, qui se serait fort bien comporté dans l'atmosphère..."
Cette fin tragique, si elle a troublé
Mlle Marvingt, n'a point toutefois détourné de ses projets 1'audacieuse aviatrice.
Elle doit partir en ballon dimanche.
"Où irez-vous ? Recommencez-vous la périlleuse traversée de la mer du Nord ?...
- Le vent est capricieux...Hier, il nouse eût poussés vers l''Europe centrale..Aujourd'hui, ma foi, je crois bien qu'il enverrait
du côté de 1'Angleterre... Mais qui sait où les souffles nous emporteront demain.
- En somme, cela vous est égal.
- Parfaitement, égal... pourvu que nous ayons un temps favorable... Notre excursion en septembre dernier eut lieu dans un épais brouillard. Pendant la nuit presque entière, on voyagea sans rien
voir. Je souhaite que notre ascension de la Pentecôte soit favorisée par 1e soleil".
Et comme nous lui assurons que les promesses du baromètre sont de nature à rassurer sa
confiance :
- Tant mieux ! nous jette alors Mlle Marvingt, qui se remet en selle".
A. L


Le Petit Rapporteur 10/04/2010 19:16


ER du 10.04.2010: "Féru de montgolfières, Benoît Pelard est l'un des 3 routeurs lorrains de Jean-Pierre Etienne qui a décollé lundi dernier du Spitzberg (Norvège) pour réaliser la traversée du Pôle
Nord en solitaire et en rosière (ballon mixte hélium-air chaud)...Benoît Pélard, le patron de l'Hôtel Eclipse à Heillecourt...n'est pas l'unique Lorrain de l'équipe qui veille sur l'aérostier. Pour
coordonner son vol, Jean-Louis Etienne, le "médecin-aventurier", s'est octroyé les services d'un autre Meurthe et Mosellan: Christophe Houver, qui en 2000, avait réussi la 1ère traversée
transatlantique française (4750 km, 146 heures)... Autre régional de l'étape sur le pont: Jacques Llopis, unique constructeur français de ballons installé à Delme (57). Le trio travaille en très
étroite collaboration avec Luc Trullemans, une icône dans le monde de la météorologie, qui a guidé les exploits de Bertrand Piccard, Steve Fossett et brian Jones et qui est chargé de dénicher
l'altitude idéale pour toucher les vents favorables... "C'est une formidable expérience" confie Benoît Pelard: Jean-Louis Etienne devrait se poser aujourd'hui dans un coin reculé de Sibérie. Les
pensées de notre hôtelier lorrain sont désormais tournées vers le fameux vol de Marie Marvingt qu'il s'est mis en tête de refaire..."Je suis maintenant encore plus impatient de décoller. Mais là,
il n'y a aucune fenêtre météo avant le 24 avril"... En rentrant à Nancy, Benoît Pelard préparera son paquetage. Le départ sera en effet imminent pour le Nancéien qui, accompagné de Sébastien
Rolland et Laurent Lajoye, va, un siècle plus tard, prendre la même route que Marie Marvingt..."Ce projet de refaire le vol de Marie Marvingt est une belle symbolique" explique Christophe Houver,
qui sera l'un des routeurs de Benoît Pélard. "Il a fédéré une équipe de gens passionnés, d'amis pour construire une première belle réalisation: le ballon. Des ballons d'amateurs, il ne s'en
construit en effet qu'un tous les 3 ou 4 ans"...


Marcel 04/04/2010 11:32


Extraits de l'Est Républicain du 04.04.2010: "Marie Marvingt va revoler... Hôtelier à Heillecourt, Benoît Pelard est en effet sur le point de refaire, à un siècle de distance, le vol accompli par
l'aventurière nancéienne, en octobre 1909..."Nous attendons une fenêtre météo à partir de la fin du mois", explique celui qui, en ce mois d'avril, servira de routeur à Jean-Louis Etienne, qui
s'apprête à effectuer la traversée du pôle Nord en ballon... Marie Marvingt était une sportive accomplie... ses exploits ne se comptent plus: Nancy-Coblence en canoë à l'âge de 15 ans, chasse au
phoque dans l'Artique ou encore pilote d'avion ou d'hélicoptère...L'un de ses plus importants faits d'armes est sans doute sa traversée de la Manche en ballon, réalisée au départ de Nancy, le 26
octobre 1909, pour rallier l'Angleterre. Après le survol de la mer du Nord et un périple de 2.400 kilomètres à bord de "l'Etoile Filante", elle atterrit à Southwold, dans le comté de
Suffolk...Benoît Pelard, 57 ans, s'est mis en tête de renouveler ce vol historique. Il sera accompagné de 2 Mosellans: Laurent Lajoye (Amnéville) et Sébastien Rolland (Lutange), ce dernier
présentant la particularité d'avoir remporté la dernière coupe Gordon-Bennet,considérée comme le championnat du monde des ballons à gaz. "Le ballon que nous avons fait construire à Delme, chez
Llopis Balloons, est terminé et a déjà effectué son premier vol de certification. Il volera une seconde fois ce WE, en Allemagne"...En attendant les vents favorables, Marie Marvingt s'expose
jusqu'au 8 avril à la Maison du Temps Libre d'Heillecourt. Une initiative de Serge Claude, ami de notre hôtelier aéronaute et directeur de la MJC Beauregard. C'est Marcel Cordier, historien et
biographe officiel de la nancéienne, qui a prêté la très grande majorité des documents exposés. On y trouve de multiples revues, photos et anecdotes, mais aussi "Zéphyrine", le dernier vélo de
l'aventurière, et l'une des nacelles de l'un de ses ballons. Perle de cette expo: un dessin d'Emile Friant, qui représente Marie Marvingt en infirmière. L'intrépide a en effet inventé l'aviation
sanitaire en faisant installer un hamac sous le cockpit de son avion afin de transporter les blessés. Blindé, ce hamac permettait d'éviter les tirs de l'artillerie adverse"...


Voxdany-Infos 31/03/2010 10:38


Une très lle expo, actuellement, sur Marie Marvingt, réalisée par et au Lycée Régional Professionnel de Tomblaine: photographies de Marie Marvingt (en ambulancière sur les champs de bataille, en
alpiniste, en pilote d'avion, en montgolfière, dont la nacelle est visible à l'expo)...Illustration de ses devises: "Savoir vouloir", "J'ai le mal des hauteurs et n'en veux point guérir"...Marie
Marvingt, cette "fiancée du danger" qui se déplaçait encore à 85 ans en bicyclette (son vélo y est exposé)...Cette expo partira ensuite à Heillecourt, dans la grande halle, place de la République,
lieu du rassemblement pour le centenaire du vol en ballon vers l'Angleterre de Marie Marvingt qui sera de nouveau réalisé, dans les prochaines semaines, en fonction de la météo...


La fiancée du danger 13/03/2010 11:14


Lu dans l'Est Républicain de ce matin: "Aventure en ballon: sur les traces de Marie Marvingt: l'équipe du vol commémoratif de Marie Marvingt a effectué hier matin un vol de certification dans un
ballon à gaz de 1030 m3, conçu et fabriqué en Lorraine. A 7h15,le ballon à gaz "Grand Nancy" a décollé du site Chambley Planet'Air avec à son bord Laurent Lajoye, Sébastien Rolland et Wilhelm
Eimers. Les pilotes ont réalisé un vol d'essai d'une heure qui devrait définitivement ouvrir la route pour l'Angleterre. L'équipe qui effectuera, comme Marie Marvingt l'avait fait en 1909, le
voyage Nancy-Angleterre en ballon à gaz, doit encore réaliser un ou deux vols d'essai. Elle sera composée de 3 aérotiers: Benoît Pelard qui avait l'an passé terminé 12ème de la coupe Gordon Bennet
(le championnat du monde des ballons à gaz), Laurent Lajoye qui a déjà réalisé une traversée de l'Atlantique et Sébastien Rolland qui a remporté la coupe Gordon Bennet. Comme l'aventurière
nancéienne, les 3 aérostiers devraient s'élancer dans quelques semaines du Parc de la Pépinière à Nancy pour rallier l'Angleterre au terme d'un périple de 500 kilomètres".


La fiancée du danger 10/03/2010 16:36


Prévu pour la mi-mars 2010, un vol commémoratif reproduisant la traversée en ballon, il y a déjà 100 ans, de Marie Marvingt, de la Pépinière de Nancy jusqu'à Southwold en Angleterre ... L'aérostier
heillecourtois, Benoît Pelard, qui avait parlé à l'association philatélique de Heillecourt de son projet de vol à bord d'un ballon à gaz du même type que celui utilisé par Marie Marvingt, a reçu
son soutien: il s'envolera donc avec, à son bord, des souvenirs philatéliques qu'il compte bien faire oblitérer à Southwold, but du voyage, là où Marie Marvingt avait touché le sol de l'Angleterre.
Pour acquérir ces futurs souvenirs philatéliques: Daniel Joannès-Grotz au 83.83.55.09.23


pour la fiancée du danger 10/03/2010 16:42


Rectificatif: pour les souvenirs philatéliques: Téléphoner au 03.83.55.09.23


Gilles 17/01/2010 15:11


Pour en savoir plus, un excellent livre: "Marie Marvingt, la femme d'un siècle" du nancéien Marcel Cordier et de l'américaine Rosalie Maggio, aux Editions Pierron (1991)


Présentation

  • : Le BLOG de MAX'DANY
  • Le BLOG de MAX'DANY
  • : Créé en septembre 2009... Un certain regard sur le monde et sur ma ville, Maxéville.
  • Contact

Le grain de sel de Max'Dany

Coucou, voici déjà le mois d'août... Une bonne occasion pour nous rappeler la chanson de Ray Ventura... "Si jamais une coquette Vous demande un jour Quelle saison est la plus chouette Pour  rêver d'amour Ne dites pas qu'la meilleure date C'est mars ou fin septembre L'époque la plus adéquate C'est celle que chantent les chattes A la mi-août C'est tellement plus romantique A la mi-août On fera les quatre cents coups A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup Et si la belle vous dit soudain J'adore les fourrures Quand donc aurais-je mon ragondin ? Chantez d'un air badin A la mi-août C'est bien plus économique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous"

Recherche

Le point de vue du Raton Laveur

Elle est chouette et rigolote, cette chanson de Ray Ventura que nous rappelle le patron... Pour les deux autres couplets, je prends sa succession... "Je m'souviens lorsque naguère J'ai passé mon bac Comme j'étais pas une lumière J'avais plutôt l'trac Le prof d'histoire me demande Quand donc est né l'shah d'Perse ? Dès l'instant qu'on parlait du shah J'ai dit: eh bien voilà ! A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août On se sent plus dynamique A la mi-août On s'amuse comme des fous. Je connais une Auvergnate qui aime un bougnat Quand elle dit: A bas les pattes Il s'écrie Fouchtra Quand ch'est-y que tu me donn'ras Tout ché que tu pochèdes ? Pour l'inchtant répond-elle au gars Y'est pas quechtion de cha A la Mi-août Che chera plus romantique On fera les quatre cents coups A la mi-août On che chent plus dynamique A la mi-août On ch'amuse comme des fous"...

Archives

La bulle des poissons rouges

Merci patron de nous laisser, à nous les poissons, le soin de chanter le dernier refrain... "Dans la plupart des guinguettes On n'a pas le choix C'est toujours de l'omelette Ou bien du veau froid Et si l'on demande au patron Quand ferez-vous une gibelotte ? Souvent d'un petit air fripon Le patron vous répond A la mi-août C'est beaucoup plus romantique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup A la mi-août  A la mi-a mi-a mi-a mi-a mi-a-oût"...

Boite aux Citations du Patron

"Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera"...

A noter sur votre Agenda

Nos ateliers MiG'Art et MiG'Encadrement seront fermés en juillet et en août, ils reprendront le jeudi 11 septembre... Nous organiserons un hommage au Père Duval, autour de ses chansons et d'un feu de camp, le samedi 30 août dans le Parc de la Mairie... Notez aussi notre Vide-Greniers des Enfants le samedi 27 septembre après-midi... Un concert orgue et trompette en prévision... Une visite guidée de l'ancienne Abbaye St Clément de Metz devenue le siège du Conseil Régional de Lorraine, le jeudi 9 octobre après-midi... Notre Marché de Noël à la Salle du Parc les 29 et 30 novembre... et plein d'autres surprises...avec le MIG... Max'Inter-Générations...

Indiscrétions du webmaster

Bonnes vacances, si vous pouvez en prendre, sinon, bon été à tous, et merci de rester fidèles au Blog de Max'Dany qui essaye de toujours mieux vous distraire, vous être utile et surtout, vous informer...

Vous vous posez des questions

Ben oui, quoi, dans les rubriques du dessus, vous citez une chanson de Ray Ventura... OK, mais qui c'est, celui-là ?... Alors voilà... Ray Ventura (par ailleurs, l'oncle de feu Sacha Distel) est un célèbre chef d'orchestre amoureux de jazz qui, avec ses "Collégiens" de musiciens et de chanteurs, ont enchanté le public des années d'avant guerre, disons les années 1930/1940... Avec d'énormes succès tels que "Tout va très bien Madame la Marquise"... "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?"... et "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... Ben voilà, maintenant, vous connaissez mieux Ray Ventura ( 1908-1979)...