Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 00:00

Avant les vacances, j'ai voulu faire un inventaire de l'actualité, à la manière de Prévert...

Je me suis souvenu qu'en 1971, Michel Delpech avait déjà chanté un inventaire, que voici...

 

Thierry 2Un mini-short, une Nana kitsch. Un débardeur, et une Sapritch. Une Mamy Blue, des Sexy-shops un p'tit peu partout,
Un carré bleu sur les pare-brises. Un Sapporo, des vieux Baltard. Un Jésus-Christ en superstar. Un faux Chaban, un vrai Luron.
Gérard Nicoud au violon, et Giscard à l'accordéon.

Et toujours, le même président...
Il y a eu tout ça, et puis malgré tout ça, quand je t'ai rencontré, il y a eu autre chose.

Et tu as peint pour moi, cette année toute en rose, oui toi, oui toi...
Des Bidasses en folie, une guerre au Bengale, un abbé défroqué pour une Love Story. Une voiture sur la lune, un dollar pour une thune.Charlots

Une crise de la presse, un JJSS.

Une French Connection, un Pompidou-Nixon, un Maumau qui s'en va, un Charlot qui revient.

Un Persépolis, un putsch marocain, une grève de la police, un Ping-Pong à Pékin...  Et toujours, le même président...
Il y a eu tout ça, et puis malgré tout ça, quand je t'ai rencontré, il y a eu autre chose.
Et tu as peint pour moi, cette année toute en rose, oui toi, oui toi, mon p'tit raton-laveur.

 

Bon, aujourd'hui, fin juin, je ne le chanterai pas, moi, car ça risquerait de faire revenir la pluie, mais voici mon petit inventaire à moi pour les six premiers mois de l'année 2010...


Procyon_lotor_2.jpgHier, la mini-jupe, aujourd'hui la burqa... La Mère de Lille et sa mine pas très Frêche... Le p'tit Nicolas, son bouclier fiscal, son Karcher et son "casse-toi, pauv' con"... Mélanchon, sa révolution et son air grognon... Marine qui remonte au Front... Villepin qui fait le malin, Strauss-Kahn qui joue au coquin... et toujours le même président, Sarko, sa "rupture" et son "travailler plus"...

Le nuage poussiéreux du volcan islandais qui bloque le trafic avionneux ... Les apéros sociaux de Facebook qui tournent à la beuverie: à votr' santé, m'sieurs-dames (hic !)... La crise financière, les spéculateurs et l'inévitable plan de rigueur... Les folies meutrières d'Israël et des Palestiniens... et toujours le même président, le Saint Nicolas du bling-bling, le sauveur de l'Euro...

Les adieux à Séguin, Ferrat, Bigeard... Les malheurs de Johnny, les rumeurs sur Carla et son chouchou, le don Juan de l'Elysée... La farce grippale de Roselyne Bachelot, la fofolle de Chaillot... La main de Thierry Henry dans la culotte d'une bonne soeur, ô pardon, dans celle de la copine à Ribéry... Le pape et ses curés pédés... et toujours le même président, Sarko, l'empereur européen...

Elections Régionales, abstentions en croissance... La chute du Modem et sa renaissance... L'emploi, le chômage, la précarité, toujours d'actualité... La TV privée et ses navets, telle la Ferme Célébrités... Le séisme de Haïti, les intempéries du Var, les inondations en Chine et au Brésil...  et toujours le même président, Sarko, le sauveur du foot français, le roi du monde, le Karl Marx du capitalisme...

Le Grenelle de l'Environnement et sa foutue taxe carbone... La colère qui gronde dans les écoles, les collèges, les lycées... La réforme des retraites et ses injustices sociales... r-incarnation.jpgEn danger: la liberté de la presse, de la radio et de la TV, la Justice, les hôpitaux, les services publics... Les prisons, plus modernes mais pas plus humaines... Et ces Bleus, sales morveux, enfants gâtés du foot, triste exemple pour nos gamins... et toujours le même président, Sarko, et son acolyte, Xavier Bertrand, les Laurel et Hardy de l'UMP, avec leur Castafiore, Morano, et le nouveau duo en cour, les Werth-Bettencourt...

Ah, Pauvre France !... Heureusement que toi, t'es là, près de moi, oui, toi, mon p'tit raton laveur !...

 

Repost 0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 00:00

fayot-1.jpgNon, moi, j'aime pas les fayots... Attention, je vous parle pas des vrais fayots, les haricots blancs, des fois rouges (comme les haricots à la tomate), non, ceux-là, je les aime bien, la preuve, je viens d'en planter, moi, des haricots, verts de surcroît, dans mon petit jardin-potager... Non, je ne vous parle pas de ces fayots là, mais de ceux qui cherchent toujours à se faire bien voir de leurs professeurs, en classe, et de ceux qui sont toujours aux petits soins de leurs chefs, au boulot... Je place aussi dans cette catégorie de fayots toute cette bande de faux-culs qui, par devant, vous font des courbettes, des compliments et qui, par derrière, vous assassinent: tiens, sur internet, avec tous ces foutus pseudos, qu'est-ce qui vous dit que ceux qui vous envoient les pire vacheries sur votre blog ne sont pas ceux qui, par devant, vous passe de la pommade ? ... Vous voulez des exemples, en voici...

Mais d'abord, commençons par le commencement: d'où vient cette expression de "fayot" ?... Selon mon vieux Larousse Illustré, dans les années 1830, c'était un rengagé de la marine, un marin qui revenait à l'armée comme les haricots reviennent au menu... Le mot "fayot" et l'action de "fayoter", ça viendrait de la conduite de certains marins qui faisaient du zèle pour être mieux servis en fayots durant les restrictions de vivres: quand toutes les provisions fraîches étaient consommées, on disait que les marins navigaient "sous le cap Fayot", et quand les légumes secs commençaient eux aussi à manquer, alors, "c'était la fin des haricots"... Datée de 1892, il y a aussi cette expression: "courir sur le haricot": dites-moi, qui, mieux que le fayot, nous "court sur le haricot", hein, qui mieux que le fayot nous "court sur le système", nous agace, nous énerve ?... Comment ?... Des noms !... ah bon, vous voulez des noms ?... Bon, bon, en voilà...

fayot-2.jpgMais avant d'en arriver là, je voudrais vous citer une chouette de chanson qui traite drôlement bien du cas de ces fayots là, je veux parler du sympathique "Lèche-Bottes-Blues" d'Eddy Mittchel: "J'aime les impôts, leur clairvoyance, leurs multitalents, leur polyvalence, Oh ! oui, j'les aime, j'les aime, J'aime, j'aime, j'aime, J'aime les visites des huissiers, êtes-vous sûr de n'avoir rien oublié ? Oh oui j'les aime, j'les aime, J'aime, j'aime, j'aime, J'aime aussi ma maison d'disques, l'attachée de presse, la standardiste, Je les aime, oh oui, je les aime, Sans oublier ma petite Sacem, qui sait, ô combien, combien je l'aime... J'en rajoute pas, j'en fais pas des tonnes, mais j'espère surtout que je n'oublie personne, Lèche-bottes blues, je fais le lèche-bottes blues, lèche-bottes blues... Je remercie aux Césars, toute l'équipe sans qui je n's'rais pas star, Oh ! oui, j'les aime, j'les aime, c'est fou c'que j'aime, J'aime tous les hommes politiques, ils sont si sincères et si sympathiques, Oh ! oui j'les aime j'les aime, J'aime, j'aime, j'aime... J'aime la police et l'armée, tous ces beaux garçons si bien habillés, je les aime, oh, oui, j'les aime, J'aime, j'aime, j'aime, Vive le show-biz et la charité... Oh, à la prochaine Libération, je serai tondu, mais j'demand'rai pardon... A force de lécher, ma langue est râpée, mais j'aime le lèche-bottes blues".

Bon, si avec tout ça, vous n'avez pas reconnu certains fayots qui vous entourent, ceux qu'on appelle aussi des "lèche-culs", alors, c'est à désespérer... Mais, si jamais c'était le cas, dites-le moi, et je vous aiderai à les reconnaître, moi, tous ces fayots, promis-juré, dans un prochain billet...

Repost 0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 00:00

18-juin-1940 gaulle courcelLe 16 juin 1940, suite à la démission de Paul Reynaud, Président du Conseil, et  suite au projet du maréchal Pétain de demander aux Allemands la signature d'un armistice, le Général de Gaulle, alors sous-secrétaire d'Etat à la Guerre et à la Défense nationale, décide de partir dès le lendemain pour l'Angleterre afin de poursuivre le combat. Accompagné de son aide de camp, le lieutenant Geoffroy de Courcel, il s'installe provisoirement dans un appartement prêté par un Français, près de Hyde Park, au centre de Londres, au numéro 6 de Seymour Place. Il y rédige le texte de l'Appel qu'il prononce le 18 juin 1940, vers 20 heures, sur les ondes de la B.B.C... Cet appel, invitant les Français à refuser la défaite et à combattre, n'a pas été enregistré, les techniciens de la BBC étant alors trop occupés à préparer l'enregistrement du discours de Winston Churchill, le premier  Ministre anglais...

Dans ses Mémoires de Guerre, Charles de Gaulle décrit les circonstances de cet Appel: "La première chose à faire était de hisser les couleurs. La radio s'offrait pour cela. Dès l'après-midi du 17 juin, j'exposai mes intentions à M. Winston Churchill. Naufragé de la désolation sur les rivages de l'Angleterre, qu'aurais-je pu faire sans son concours ? Il me le donna tout de suite et mit, pour commencer, la B.B.C à ma disposition. Nous convînmes que je l'utiliserais lorsque le gouvernement Pétain aurait demandé l'armistice. Or, dans la soirée même, on apprit qu'il l'avait fait. Le lendemain, à 18 heures, je lus au micro le texte que l'on connaît "... Le voici dans son intégralité:

 

affiche-appel-18-juin-1940"Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.

Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. 

appel-18-juin-de-gaulle-microMoi, Général de Gaulle, actuellement à Londres,

j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes,

j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver,

à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres".

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 10:38

L'Est Républicain de ce matin rend hommage à Cricri, notre dévoué disc-jockey des Thés Dansants: c'est vrai que celui de dimanche, lors de la Fête des Amis du Parc, a été très animé...

The.JPG

Et puisque les Maxévillois aiment danser, nous reprendrons, à la salle du Parc, notre série de Thés Dansants dès le dimanche 26 septembre, et peut-être même avant: Max'Inter-Générations nous prépare une surprise pour le dimanche 20 juin, "En attendant la Fête de la Musique"... A suivre...

Repost 0
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 00:00

Ben oui, quoi, moi aussi, je suis un de ces nombreux petits retraités dont on parle en ce moment et qu'on voudrait faire passer pour une espèce privilégiée en voie de disparition... et ça m'énerve... Ben oui, je suis retraité depuis plus de 2 ans, déjà, et j'en profite, croyez-moi, je revis, et je mets mon expérience et mes idées au service des autres, des plus jeunes... Et vous savez, ma retraite, je l'ai prise à 62 ans et demi... Et pan !... Mais bon, sans vouloir polémiquer, sur un sujet que je ne connais pas encore assez bien pour le moment, je souhaiterais néanmoins créer un dialogue démocratique sur le sujet, sur ce blog... Aussi, je me dois de vous communiquer les derniers mails que je viens de recevoir sur mon adresse personnelle, et qui traitent presque tous des problèmes de la retraite:

rire-de-cheval.jpgDe Mlle Jeanne Dharc : "Bon, y'en a marre de votre Fête du Parc et de vos chevaux, et si on mettait un peu le feu au problème des retraites !"...

De Mr Louis Seize: "Vous savez, nous, avec vos infos culturelles, on s'en prend plein la tête, ce qu'on attend, nous, ce sont des infos sociales et syndicales: alors, on en est où de l'euro et de l'âge de la retraite ?"...

De Mme Soleil: "Bon, et ben vous, Voxdany, dîtes-nous voir un peu ce que vous voyez comme avenir pour les jeunes et les retraites ?"...

De Mr François Dumilieu: "Ah, ah, et alors, vous et votre Modem, après votre claque aux Régionales, vous en êtes où, hein, de vos positions, et notamment au sujet des retraites ?"...

De Cricri New'Elan: "Et toi, Max'Dany, l'ancien Max'Elan, t'en es où, alors, au niveau politique ?"...

De Mathieu Beaudinet: "Et la réforme des conseillers territoriaux, il en pense quoi, le conseiller municipal indépendant de la minorité de Maxéville ?"...

Bon, ok, je comprends toutes ces questions, toutes vos interrogations: alors, promis-juré, après avoir réalisé ma "mission" actuelle de Président de la nouvelle association "Max'Inter-Générations" d'organiser la première Fête des Amis du Parc de la Mairie de ce dimanche 30 mai, j'essayerai, très prochainement, d'ouvrir un débat sur le sujet...

Mais, en attendant, venez donc passer un bon petit moment, avec nous, dans le Parc de la Mairie, ce dimanche 30 mai... Fête des Amis et des Voisins du Parc, Fête des Mères... Tout un programme !...

Repost 0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 00:00

dynamifasol.jpg

Sur ses tracts et ses affiches, l'association Max'Inter-Générations, le MIG, nous annonçait une surprise réservée aux mamans, à l'occasion de la Fête des Amis du Parc qu'elle organise le dimanche 30 juin, jour de la Fête des Mères, dans le Parc de la Mairie... Mais quelle surprise ?... Le MIG ne voulait surtout pas que ça se sache... Grâce à nos services secrets, Voxdany est en mesure de vous dévoiler ici la fameuse surprise que la Fête des Amis du Parc réservera le 30 mai aux mamans de Maxéville, à l'occasion de la Fête des Mères: à la fin de cet après-midi de fête, de musique et de jeux, après la remise des récompenses du tournoi de pétanque, vers 18h00, 40 enfants de 8 à 17 ans, issus du groupe choral de Laxou, les jeunes et sympathiques Dynamifasol, viendront chanter et danser pour les mamans (et les papas et les enfants qui les accompagneront) leurs chansons préférées: une sacrée bonne surprise, un vrai plaisir musical et visuel, gratuit, à ne pas manquer !...

dynamifasol-2.JPG

Dimanche 30 mai: Fête des Mères, Fête des Voisins et des Amis du Parc: et ce concert gratuit !...

Repost 0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 00:00

Jean-Yanne.gif

Il faut absolument lire ce recueil des "pensées, répliques, textes et anecdotes" de Jean Yanne, disparu il y a déjà 7 ans, le 23 mai 2003, mais toujours présent grâce à ce livre de 500 pages, préfacé par Olivier de Kersauson, admirateur de l'humoriste devenu l'un de ses meilleurs amis, un vrai chef-d'oeuvre publié en cette fin d'avril 2010 aux Editions du Cherche Midi...

"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet", déclarait Georges Courteline...

Pour vous encourager à aller vite acheter ce bouquin, voici quelques extraits des "pensées" de Jean Yanne, l'un des plus cyniques auteurs-compositeurs français, chansonnier, animateur de radio et de télé, acteur, scénariste, producteur et réalisateur de cinéma et de BD...

"Jean, vous auriez aimé être une femme ?"... "Oui"...  "Pourquoi ?"... "Déjà parce que ça m'aurait évité d'en avoir une"... "Vivre en couple: je ne vois pas pourquoi je sacrifierais l'admiration de milliers de femmes au sens critique d'une seule"... "L'amour, c'est un sport. Surtout s'il y en a un des deux qui veut pas"...

"La connerie, c'est comme le judo, il faut utiliser la force de l'adversaire"... "J'ai la faculté d'assimiler la connerie ambiante comme les abeilles butinent les fleurs et prennent le pollen pour en faire leur miel"... "Tout le monde veut sauver la planète, mais personne veut descendre les poubelles"... "L'idéal, ce serait de déduire ses impôts de ses impôts"... "J'en connais qui seraient capables de tuer pour avoir le prix Nobel de la Paix"... "Je suis très content d'être là. De toute façon, à mon âge, on est toujours très content d'être là"... "Qu'aimeriez vous entendre Dieu vous dire après votre mort ?"... "Continuez !"... J'adore !... Une délicieuse "anthologie" de la connerie, à déguster sans modération, aux Editions du Cherche Midi  -  Dans toutes les bonnes librairies...

Repost 0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 00:00

_0003.jpgLes Saints de Glace...  Non, il ne s'agit pas des seins de Carla Bruni, qui, photographiés sur du papier glacé, il n'y a pas encore si longtemps, ne laissaient personne indifférent... Il ne s'agit pas non plus des seins de Jane Birkin, les siens ont franchement fondus comme neige au soleil... Ni de ceux de Gina Lolobrigida, (quand j'étais gamin, avec les copains, au cinéma, à l'entracte, on chantonnait, entre nous: "Bonbons, caramels, esquimaux, chocolats, sucez les mamelles de Lolobrigida")... Ni des seins de Lolo Ferrari (saviez-vous que chacun des siens pesait plus de 3 kg ?)... Non, je voudrais tout simplement vous parler aujourd'hui des saints de glace, les vrais, Mamert, Pancrace et Servais: bon, ils ne figurent plus dans le calendrier catholique actuel, depuis qu'avec sa réforme, en 1960, la Sainte Eglise Romaine a voulu les dissocier de certaines vieilles croyances populaires et païennes... Mais, croyez-moi, ils veillent toujours sur nous et sur nos potagers et, de là-haut, ils nous le répètent: "Ne plantez jamais rien dans vos jardins tant que nos saintes fêtes glacées ne sont pas passées"...

Saint Mamert, le 11 mai: archevêque de Vienne, en Gaule, mort en 474: c'est lui qui institua les Rogations: 3 jours avant l'Ascension, on se rassemblait à l'église et l'on partait processionner  dans les jardins et dans les champs, en chantant tous en choeur des prières, pour que Dieu et tous ses Saints protègent nos cultures du mauvais temps et de tous les autres maux du Ciel et de la Terre...

toussaint-2.jpgSaint Pancrace, le 12 mai: neveu du fameux Saint Denis, le premier et célèbre évêque de Paris, mort en martyr vers 272, ce jeune Pancrase, pauvre garçon, est mort à l'âge de 14 ans, en l'an de grâce 304: il est devenu l'un des saints patrons des enfants... 

Saint Servais (et non Gervais), le 13 mai: évêque de Tongres en Belgique, mort en 384, après avoir subi le martyr à Milan... Notons que cette année, le 13 mai tombera le jour de l'Ascension... Le 13 mai, ce sera aussi le souvenir du 13 mai 1958 (le putch d'Alger organisé par des généraux "félons", tentative de coup d'état qui ramenera le "grand Charles", le Général de Gaulle, au pouvoir)... et, clin d'oeil aux "soixante huitards": le 13 mai 1968, les travailleurs en grève dans leurs usines rejoignent dans la rue les étudiants qui, en lançant des pavés, crient: "Sous les pavés, la plage !"... "Il est interdit d'interdire !"... "L'imagination au pouvoir !"... "Elections, piège à cons !"... "CRS: SS !"... Sacrés vieux souvenirs de jeunesse...

A la Sainte Denise, le 15 mai, toute plantation sera permise... il ne devrait plus y avoir de gelées, vous pourrez donc sortir vos géraniums, planter vos tomates et vos haricots verts, en toute sécurité, foi de jardinier !...

Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 00:00

Maxéville gère 2 Complexes Sportifs, Marie Marvingt, au centre-ville, et Léo Lagrange, sur le Champ le Boeuf. Voxdany vous a présenté mademoiselle Marie Marvingt le 16 janvier dernier... A l'occasion du 1er mai, Fête du Travail, voici l'histoire d'un élu politique, un bosseur, proche du peuple et du terrain, un exemple, Léo Lagrange, créateur du 1er ministère des Sports et des Loisirs.

Leo-Lagrange-2.jpgLéo Lagrange est né le 28 novembre 1900, à Bourg-sur-Gironde, en Aquitaine: durant son enfance, il participe aux activités des « Eclaireurs de France », mouvement scout laïc. A la fin de ses études secondaires et supérieures au Lycée Henri IV de Paris, il s'engage, en 1917, dans l'Armée. A son retour, il s'inscrit en Faculté de Droit et à l'Institut de Sciences Politiques.

Arrive le Congrès de Tours, le 18ème Congrès National de la SFIO, la Section Française de l'Internationale Ouvrière, qui se divise en deux, le 25 décembre 1920: d'une part, la « Section Française de l'Internationale Communiste », qui deviendra le Parti Communiste Français, majoritaire, et d'autre part, la SFIO, menée par Léon Blum, minoritaire. Cette scission entraînera aussi, en 1921, celle de la CGT, d'où émergera la GGTU, de tendance communiste...

Léo Lagrange adhère à la SFIO, et au groupe des étudiants socialistes... Devenu avocat, il s'inscrit au Barreau de Paris. Touché par les horreurs de la guerre de 14-18, il se consacre à défendre la cause des tuberculeux, des malades des poumons, des gazés et autres victimes de la guerre. Jeune marié, il apprécie le bouillonnement intellectuel des années 30 et rencontre de nombreux artistes, savants, historiens, écrivains, tel André Malraux, l'aventurier, le romancier et le politique que l'on sait. Léo Lagrange s'engage comme rédacteur au « Populaire », le journal des socialistes français, après que l'Humanité, journal fondé par Jean Jaurès en 1904, se soit ralliée en 1921 au Parti Communiste: Léo Lagrange y relate l'actualité judiciaire.

Durant sa campagne électorale, en 1932, dans le Nord, où il cherche à se faire élire député, Léo Lagrange met l'accent sur la nécessité, pour la classe ouvrière, d'être instruite et organisée, si elle veut un jour pouvoir diriger le pays. Une fois élu, lors du second « Cartel des Gauches », coalition SFIO-« Radicaux », sans les communistes, Léo Lagrange est nommé, en 1936, sous-secrétaire d'Etat aux Sports et à l'organisation des Loisirs, auprès du Ministre de la Santé: c'est la célèbre période du Front Populaire de Léon Blum, avec la loi des 40 heures de travail par semaine: c'est la 1ère fois aussi qu'un tel « ministère » est créé: suivent les 15 jours de congés payés, l'apparition d'un nouveau temps libre pour les ouvriers: une vraie révolution !...

La mission ministérielle de Léo Lagrange s'adresse à toutes les générations de la population, et pas seulement aux jeunes. Mais Léo Lagrange se fonde néanmoins essentiellement sur eux parce que les jeunes lui semblent être les futurs acteurs d'une société qu'il souhaite plus juste ... Il développe les loisirs sportifs, touristiques et culturels. Il est à l'origine de la création du billet populaire des congés annuels qui accorde 40% de réduction sur les transports ferroviaires. Il encourage et impulse le fameux mouvement des Auberges de Jeunesse. Grâce à lui, on assiste aux premiers départs vers la neige, en trains spéciaux, avec tarifs réduits sur les téléphériques... et aux premiers départs vers la mer ... Un vrai miracle, pour le monde ouvrier !...

Pour éviter de participer aux Jeux Olympiques de Berlin, organisés par les nazis en août 1936, Léo Lagrange encourage l'organisation d'Olympiades Populaires à Barcelone: il préside lui-même les épreuves officielles qualificatives le 4 juillet 1936, au Stade Pershing à Paris: 1200 athlètes français participent à ces Olympiades anti-fascistes. Hélas, le 9 juillet, la droite française vote officiellement pour la participation de la France aux JO de Berlin: la Gauche s'abstient, même le PCF... seul Pierre Mendès France ose voter contre... Les Olympiades de Barcelone sont interdites par le général Franco... On connait la suite, les réactions racistes d'Hitler aux JO de Berlin... Léo Lagrange quitte son Ministère et se consacre à la Présidence des Auberges de Jeunesse...

Leo-lagrange-1.jpgA la déclaration de guerre, en 1939, Léo Lagrange est encore député: il est le seul à rejoindre volontairement le commandement militaire: hélas, il est tué sur le front, le 9 juin 1940, victime d'un éclat d'obus, en Picardie, à Evergnicourt où une stèle commémorative a été érigée. Il avait 40 ans !... "Mort dans le courage, dans la recherche de la vérité et dans la dignité", a déclaré André Malraux.

Hommage à Léo Lagrange: Pierre Mauroy, ancien maire de Lille, ancien 1er Ministre de Mitterand, était alors Secrétaire National des Jeunesses Socialistes: il fonde en 1950 la Fédération Nationale Léo Lagrange, association d'Education Populaire. Une station du métro parisien porte son nom, à Villejuif. Plusieurs stades aussi : Nice, Besançon, Cachan ... Maxéville a rendu hommage à Léo Lagrange en baptisant de son nom le Complexe Sportif du Champ le Boeuf, inauguré officiellement, si ma mémoire est bonne, le 1er octobre 1980.

Léo Lagrange est l’un des créateurs des loisirs et du sport populaires: c'est lui qui a sorti le sport de l’élitisme professionnel: "La masse doit pouvoir pratiquer les sports pour y trouver joie et santé... Tout en ne négligeant pas le côté spectacle et la création du champion, c'est du côté des grandes masses qu'il faut porter le plus grand effort. Nous voulons que l'ouvrier, le paysan et le chômeur trouvent dans le loisir la joie de vivre et le sens de leur dignité ".

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 00:00

1er mai 2010Le 1er mai, au départ, ça s'appelait Journée Internationale des Travailleurs, puis Fête des Travailleurs, et à présent Fête du Travail... Pour mieux comprendre cette « fête », qui n'a pas toujours été rose, mais plutôt rouge (de sang), revenons un peu en arrière... En 1793, la France crée une 1ère Fête du Travail, le 1er Pluviôse (Janvier), mais sans lendemain. L'histoire du 1er mai commence le 28 septembre 1864, à Londres... Des ouvriers, « prolétaires » et partisans de la « lutte des classes », venus de toute l'Europe, réunis dans la capitale anglaise, fondent l'Association Internationale des Travailleurs, la 1ère Internationale Ouvrière: les statuts sont rédigés par Karl Marx lui-même... En juillet 1889, Friedrich Engels crée, au Congrès de Paris, la 2ème Internationale Ouvrière, moins anarchiste, moins marxiste, plus socialiste: en France, en 1905, elle prend le nom de SFIO : et en mai 1969, François Mitterand la transforme en Parti Socialiste... Mais revenons à l'histoire du 1er mai...

1er mai 2010 - 2Le 1er Mai 1886, aux Etats Unis d'Amérique: suite à la pression des syndicats et à de nombreuses grèves, près de 200 000 travailleurs américains obtiennent la journée de 8 heures... Cependant, quelques 340 000 travailleurs, dont les patrons n'ont pas accepté la revendication, entament une grève générale, paralysant ainsi près de 12 000 usines à travers tous les USA... Le 3 mai, à Chicago, en fin de meeting, des affrontements avec la police font 6 morts, 50 blessés... Le lendemain, le 4 mai, une marche de protestation est organisée, et, dans la soirée, au moment de la dispersion, 200 manifestants restent encore en face des forces de l'ordre... Boum, une bombe explose... 12 morts, dont 7 policiers... 3 syndicalistes sont condamnés à la prison à perpétuité, 5 autres, traités d'anarchistes, sont pendus, le vendredi 11 novembre 1886, dit « vendredi noir »: « Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui » s'écrie August Spies, l'un des suppliciés... En 1889, la 2ème Internationale Ouvrière, réunie en Congrès à Paris, (durant l'Exposition Universelle, qui commémore le centenaire de la Révolution Française), souhaite obtenir, pour tous les pays, la journée de 8 heures, soit 48 heures/semaine, le dimanche seul étant chômé: en 1889, on travaille encore de 10 à 12 heures par jour !... Le 20 juillet 1889, les congressistes décident qu'il sera « organisé une grande manifestation à date fixe, de manière que dans tous les pays et dans toutes les villes à la fois, le même jour convenu, les travailleurs mettent les pouvoirs publics en demeure de réduire légalement à 8 heures la journée de travail... Attendu qu'une semblable manifestation a été déjà décidée pour le 1er mai 1890 par l'AFL (American Federation of Labor) dans son congrès de décembre 1888, tenu à Saint-Louis, cette date est adoptée pour la manifestation »... Ainsi naquit le "1er mai", il y a 120 ans ...1er mai 2010 - 4

Le 1er Mai 1890, en France, les manifestants portent à la boutonnière un triangle rouge symbolisant leur rêve, la division de la journée en 3 parties: "8h de travail, 8h de sommeil, 8h de loisirs "... Ce triangle est remplacé quelques années plus tard par une fleur d'églantine, puis, en 1907, à Paris, par un brin de muguet, symbole du Printemps ...

Le 1er Mai 1891, à Fourmies: dans cette petite cité du Nord de la France, la manifestation tourne au drame: l'armée, fière de ses nouveaux fusils, tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers: 10 morts, dont 8 jeunes de moins de 21 ans. L'une de ces jeunes victimes, l'ouvrière Marie Blondeau, habillée tout de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée, une sorte de Vierge « laïque »... Suite à ce drame, le 1er mai s'enracine de plus en plus dans une tradition de lutte, l'Internationale Socialiste développe le caractère revendicatif, ouvrier et international du 1er Mai...

Le 1er Mai, après la 1ère Guerre Mondiale: le traité de paix signé à Versailles, le 28 juin 1919, fixe dans son article 247: « l'adoption de la journée de 8 heures ou de la semaine de 48 heures comme but à atteindre partout où elle n'a pas encore été obtenue »... Le Gouvernement Français a déjà ratifié, officiellement, 2 mois avant, le 25 avril 1919, la journée des 8 heures et fait du 1er mai une journée chômée... Depuis, les manifestations du 1er mai ne se cristallisent plus sur les 8 heures, mais sur d'autres revendications, comme la conquête des congés payés...

1er mai 2010 - 3Le 1er Mai 1920, en Russie Soviétique, Lénine décide de faire du 1er Mai une journée chômée. Cette initiative est peu à peu imitée par les autres pays... L'Allemagne nazie va encore plus loin : Hitler, pour se rallier le monde ouvrier, fait du 1er mai, dès 1933, une journée chômée et payée... La France l'imitera, sous l'Occupation, le 24 avril 1941: le 1er mai est officiellement désigné comme Fête du Travail et de la Concorde Sociale, il devient chômé. Cette mesure est reprise en avril 1947 par le Gouvernement de la Libération, qui fait du 1er mai un jour chômé et payé... mais pas assimilé à une fête légale... Allez savoir pourquoi...

Le 1er Mai 1936, en France: les défilés ont lieu deux jours avant les élections législatives qui amènent au pouvoir le Front Populaire et le leader socialiste, Léon Blum, à la tête du Gouvernement : c'est la victoire des ouvriers, la semaine des 40 heures, les 15 jours de congés payés, les conventions collectives...

Le 1er Mai 2010: Au niveau du Travail et de la Justice Sociale, y'a encore de quoi défiler et revendiquer, comme nos grands-parents, en 1936, qui scandaient leurs slogans et reprenaient en choeur ce vieux refrain de la Commune de Paris: "Quand nous chanterons le temps des cerises, et gai rossignol et merle moqueur seront tous en fête... J’aimerai toujours le temps des cerises et le souvenir que je garde au coeur "...

Repost 0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 00:00

Les reporters de "30 millions d'amis" de FR3-Paris sont venus ce jeudi à Maxéville enregistrer un reportage sur la vie de notre service équin, calèche et Brigade Equestre: l'émission devrait être diffusée début mai, je vous préviendrai... Mais ça m'a fait penser à la SPA, dont je suis un fidèle adhérent, et qui publiait jusqu'en mars 2010 un mensuel intitulé "Animaux Magazine", dans lequel l'une de mes soeurs commettaient depuis 15 ans quelques articles et interviews intéressants... Suite à des problèmes financiers, la SPA vient d'être mise en redressement, avec à sa tête un Administrateur provisoire, désigné par le Tribunal de Grande Instance de Paris: Maître Michèle Lebossé, qui vient de décider, suite à une totale réorganisation de la SPA, la fin de la publication de ce fameux "Animaux Magazine"... En hommage au travail des journalistes de cette revue qui se retrouvent aujourd'hui licenciés économiques, en hommage aussi à tous les bénévoles de la SPA, de la Fondation Bardot et de 30 millions d'amis, qui oeuvrent partout pour la protection des animaux et la défense de leurs droits, ce petit journal d'un chien, émouvant, écrit par un auteur inconnu...

beau chienSemaine 1
: Cela fait une semaine que je suis né ! Quel bonheur d'être arrivé dans ce monde !
Mois 01: Ma maman s'occupe très bien de moi. C'est une maman exemplaire.
Mois 02: Aujourd'hui, j'ai été séparé de maman. Elle était très inquiète et m'a dit adieu du regard. En espèrant que ma nouvelle "famille humaine" s'occupera aussi bien de moi qu'elle l'a fait.
Mois 04: Je grandis vite, tout m'intéresse. Il y a trois enfants à la maison, ils sont pour moi des "petits frères". Nous sommes très polissons, ils me tirent la queue, et je les mords pour jouer.
Mois 05: Aujourd'hui, ils m'ont disputé. Ma maîtresse m'a grondé parce que j'ai fait "pipi" à l'intérieur de la maison, mais ils ne m'ont jamais dit où je devais le faire. En plus, je dors dans la réserve... et moi, je ne me plains pas !
Mois 12: Aujourd'hui j'ai eu un an. Je suis un chien adulte. Mes maîtres disent que j'ai grandi beaucoup plus qu'ils ne le pensaient... Qu'est-ce qu'ils doivent être fiers de moi !
Mois 13: Aujourd'hui je me suis senti très mal. Mon "petit frère" m'a pris ma balle. Moi je ne lui prends jamais ses jouets. Alors je le lui ai reprise. mais mes mâchoires sont devenues plus fortes et je l'ai blessé sans le vouloir. Après la peur, ils m'ont enchaîné, je ne peux presque plus voir le soleil. Ils disent qu'ils vont me surveiller, que je suis un ingrat. je ne comprends rien à ce qui se passe.
Mois 15: Plus rien n'est pareil... Je vis sur le balcon. Je me sens très seul, ma famille ne n'aime plus. Ils oublient parfois que j'ai faim et soif. Quand il pleut, je n'ai même pas de toit pour m'abriter.
Mois 16: Aujourd'hui ils m'ont fait descendre du balcon. J'étais sûr que ma famille m'avait pardonné et j'étais si content que je sautais de joie. Ma queue bougeait dans tous les sens. En plus, ils m'emmènent avec eux pour une promenade. Nous avons pris la direction de la route et d'un coup, ils se sont arrêtés. Ils ont ouvert la porte et je suis descendu tout content, croyant que nous allions passer ensemble la journée à la campagne. Je ne comprends pas pourquoi ils ont fermé la porte et qu'ils sont repartis à toute vitesse. "Ecoutez, attendez... vous... vous m'oubliez"... J'ai couru derrière la voiture de toutes mes forces. Tout en courant, mon angoisse grandissait, je me rendais compte que j'allais m'évanouir mais ils ne s'arrêtaient toujours pas: ils m'avaient oublié.
Mois 17: J'ai essayé de retrouver le chemin pour rentrer à la maison. Hélas, je me sens et je suis perdu. Sur mon chemin, il y a des gens de coeur qui me regardent avec tristesse et me donnent un peu à manger. Je les remercie du regard et du fond du coeur. J'aimerais qu'ils m'adoptent: je leur serais loyal comme personne. Mais ils disent juste: "Pauvre petit chien, il a dû se perdre"...
Mois 18: L'autre jour je suis passé devant une école et j'ai vu plein d'enfants et de jeunes comme mes "petits frères". Je me suis approché et un groupe, en riant, m'a lancé une pluie de pierres pour "voir qui visait le mieux". Une des pierres m'a abîmé l'oeil et depuis je ne vois plus de celui-ci.
Mois 19: Vous ne le croirez pas, mais les gens avaient plus pitié de moi quand j'étais plus joli. Maintenant je suis très maigre, mon aspect a changé. J'ai perdu mon oeil et les gens me font partir à coup de balai quand j'essaye de me coucher dans un petit coin d'ombre.
Mois 20: Je ne peux presque plus bouger. Aujourd'hui, j'ai essayé de traverser la rue où circulent les voitures et je me suis fait renverser. Je pensais être dans un endroit sûr, un fossé, mais je n'oublierai jamais le regard de satisfaction du conducteur qui a même fait un écart pour essayer de m'écraser. Si au moins il m'avait tué ! Mais non, il m'a éclaté la hanche. La douleur est terrible, mes pattes arrières ne réagissent plus, je me suis difficilement réfugié dans l'herbe au bord de la route.
Mois 21: Cela fait 10 jours que je passe sous le soleil et la pluie, sans manger. Je ne peux plus bouger. La douleur est insupportable. Je me sens très mal, je suis dans un lieu humide et on dirait même que mon poil tombe. Des gens passent, ils ne me voient même pas, d'autres disent: "Ne t'approche pas de lui". Je suis presque inconscient, mais une force étrange me fait ouvrir les yeux... La douceur de sa voix me  fait réagir. Elle disait: "Pauvre petit chien, dans quel état ils t'ont laissé"... Avec elle, il y avait un monsieur en blouse blanche, il m'a touché et il a dit: "Je regrette, Madame, mais ce chien ne peut plus être soigné, il vaut mieux arrêter ses souffrances". La gentille dame s'est mise à pleurer et a approuvé. Comme je le pouvais, j'ai bougé la queue et je l'ai regardé, la remerciant de m'aider à trouver enfin le repos... Je n'ai senti que la piqûre de la seringue et je me suis endormi pour toujours en me demandant pourquoi j'étais né puisque personne ne me voulait...

Repost 0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 00:00

le vrai bonheur

                                                    Le dimanche 11 avril, 

                                                    on fête les Stanislas...

L'un des plus célèbres titulaires de ce prénom est peut-être le "Prince" Stanislas Leszczynski: ancien Roi de Pologne, devenu Duc de Lorraine, "Stanislas le Bienfaisant", auteur d'un traité, le "Philosophe Chrétien", bâtisseur de notre Royale Place à Nancy et du Château de Lunéville, le bon Roi Stanislas a déclaré: "Le vrai bonheur consiste à faire des heureux... Le bonheur seul ne fait pas les heureux; mais la manière de s'en servir"... Il a dit aussi: "Quelque grand que soit le bonheur, il en est un plus grand encore, c'est d'en être jugé digne"... et encore: "Ne nous flattons pas d'avoir beaucoup d'amis: un revers de fortune peut seul nous en apprendre le nombre"... et, en guise de cerise sur le gâteau: "Je voudrais qu'il y eût moins de distance entre le peuple et les grands"...

cathédrale mai 09 - 4                 Le Roi Stanislas souhaite une joyeuse fête à tous les Stanislas !...

Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 00:00
Rameaux.jpgLe Dimanche des Rameaux: c'est l'occasion pour tous les chrétiens de se rappeler qu'avant l'arrestation du Christ au Jardin des Oliviers, juste avant sa Passion, sa mort sur la Croix et sa résurrection au petit matin de Pâques, Jésus, chevauchant un ânon, entouré de ses 12 apôtres, a été triomphalement acclamé à  l'entrée de Jérusalem par une foule en liesse, qui agitait sur son passage des petites branches coupées aux arbres, les fameux rameaux... A partir du IXème siècle, l'Eglise, ses évêques et ses prêtres ont pris pour habitude de bénir, chaque année, le dimanche des Rameaux, les petites branches de buis qu'apportent les fidèles, qui s'empressent ensuite d'aller les déposer au cimetière, sur les tombes de leurs disparus, ou les accrochent au crucifix de leur chambre ou de leur cuisine. 
A  ceux qui me reprochent de traiter ici beaucoup trop de sujets "religieux", j'offre à leur méditation, en ce dimanche des Rameaux, ces quelques réflexions "politiques": "La politique n'est pas une science exacte"... Ah bon ?... "Gouverner, c'est prévoir"... Bah, dis-donc !... "Si l'autorité n'a pas d'oreilles pour écouter, elle n'a pas de tête pour gouverner"... Mais où ont-ils été chercher ça, les Danois ?... "Toute nation a le gouvernement qu'elle mérite"... ça, c'est bien français... "Laissez croire au peuple qu'il gouverne et gouvernez-le"... déclarent les Anglais... "Vous avez beau ne pas vous occuper de politique, la politique s'occupe de vous"... Oh oui !... "L'objet principal de la politique est de créer de l'amitié entre les membres de la cité"... disait Aristote, le philosophe grec...
Repost 0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 00:00

Le printemps est arrivé, sors de ta maison,
Le printemps est arrivé, la belle saison,
L'amour et la joie sont revenus chez toi,
Vive la vie et vive le vent, vive les filles en tablier blanc,
Vive la vie et vive le vent et vive le printemps,

Dépêche-toi, dépêche-toi, ne perds pas de temps,
Taille ton arbre et sème ton champ, gagne ton pain blanc,
L'hirondelle et la fauvette, c'est la forêt qui me l'a dit,
L'hirondelle et la fauvette, ont déjà fait leur nid,
Y a le printemps qui te réveille, t'as le bonjour du printemps,
Y a le printemps qui t'ensoleille, oh, le coquin de printemps...


... ouf, ça fait du bien, hein, ce Printemps, après tout ce qu'on vient de vivre, ici, cette semaine ?...
Repost 0
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 00:00
Sylvain-1.jpgNé à Nancy, en 1945, dans un milieu ouvrier plutôt catho, je fus bercé, toute mon enfance, par les aventures de Sylvain et Sylvette, notamment les jeudis, au patronage de la Cathédrale, rue Drouin, dirigé par l'Abbé Bastien, ce bon prêtre qui me fit devenir "Coeur Vaillant" (ah, je me rappelle du refrain qu'on chantait tous en choeur: "A Coeur Vaillant, rien d'impossible, c'est notre cri de ralliement ", et bon sang, qu'est-ce que ce cri a pu influencer la suite de ma vie !), et à la colo paroissiale, dans les Vosges, à Raon sur Plaine, où pendant la sieste obligatoire, le même abbé nous distribuait de la lecture pour que nous restions sagement allongés sur nos lits: et c'était quoi, cette lecture: quelques "Fripounet et Marisette" et autres "Perlin Pinpin",  mais surtout des albums de Sylvain et Sylvette... C'est pourquoi j'ai été très ému de visiter hier soir, vendredi, l'expo: "Archéologie des souvenirs d'enfance autour de Sylvain et Sylvette" organisée à la Galerie du Préau des Arts de  l'IUFM de Lorraine, 5 rue Paul Richard à Maxéville...
Sylvain et Sylvette, c'est une série de bandes dessinées, créées en 1941 par Maurice Cuvillier et reprises à sa mort, en 1956, par Jean-Louis Pesch qui, à partir de 1959 et jusqu'en 1980, s'est associé à Claude Dubois, dessinateur et scénariste nancéien, présent hier soir à l'inauguration, et qui participa à l'élaboration de 94 titres. Aujourd'hui, Jean-Louis Pesch et son épouse sont les seuls exploitants exclusifs de l'oeuvre de Maurice Cuvillier... Sylvain 2Les aventures de Sylvain et Sylvette, au départ, furent influencées, il est vrai, par le contexte de guerre dans lequel elles sont nées, en 1941, elles rappellent un peu l'ambiance de la France de Vichy, marquée par le catholicisme et le retour à la terre... Sylvain et Sylvette, ce sont 2 enfants de 12 ans, frère et soeur, qui s'étant un jour égarés, vivent dans une forêt en compagnie d'animaux domestiques, mais encerclés par des "compères", une bande d'animaux sauvages composée d'un renard, d'un ours, d'un loup et d'un sanglier, qui tentent régulièrment de s'approprier leur chaumière et leurs biens...
Il faut aller voir cette merveilleuse exposition, moderne et distrayante, montée à partir des multiples aventures de Sylvain et Sylvette, une BD de 69 ans: expo ouverte du 12 mars au 25 avril, du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h00; les 13/14 mars et 24/25 avril: de 14h00 à 18h00 (entrée libre) ... Sur RDV: visites scolaires avec activités pratiques... Renseignements: 03.83.17.68.68 &  www.hommagesylvainetsylvette.blogspot.com
Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 00:00
V ous en avez marre, de la politique, les Régionales, ça ne vous intéresse pas,
O u vous hésitez encore entre Hénart, Masseret, Béguin, Bellei et les autres,
T rès bien, c'est normal, tellement la situation actuelle est compliquée, mais
E ssayez de vous informer, triez, choisissez et allez voter, plutôt que de
Z apper ces élections, vitales pour notre Démocratie locale, régionale et nationale...

V OTEZ POUR QUI VOUS VOULEZ

M ais votez !... Dès le 1er tour... ça ne sert à rien, dites-vous, ils ne nous écoutent plus, tous ces
A pprentis-sorciers de la politique politicienne,
I ls ne pensent qu'à eux, qu'à leurs combines, à leur carrière... Eh bien,
S i m'en croyez, ça n'est pas vrai, pour la plupart d'entre eux,

V ous verrez, épluchez tous les projets, tous les programmes, et vous constaterez,
O ui, qu'il y a, en Lorraine, plein de candidats sérieux, républicains et démocrates,
T rès motivés, de différents bords, qui souhaitent servir le Pays: oui, des Femmes
E t des Hommes qui veulent créer un mieux vivre ensemble: alors, oubliez les sondages, soyez
Z en, choisissez en votre âme et conscience et votez...  Voter, c'est un droit ... mais aussi un devoir !...

Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 00:00
Chevaux-de-Max-ville-007.jpgPourquoi  l'élu Modem minoritaire que je suis soutient-il mordicus le service équin de la Ville de Maxéville, et pourquoi ai-je décidé de vous en parler, aujourd'hui ?...Parce que ce samedi 27 février s'ouvre à Paris le Salon de l'Agriculture, qui ne sera pas inauguré, cette année, par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, l'auteur du fameux "Casse-toi, pauvre con"... N'empêche, j'ai pensé que c'était le bon moment pour vous en causer, du service équin maxévillois... surtout avant le vote du budget, en Mairie, au Conseil Municipal, le 15 mars prochain, où d'aucuns demanderont: "à quoi ça sert, un service équin ?"..."combien ça coûte ?" (sous-entendu: ça ne coûte pas trop cher ?)... Le service équin maxévillois, c'est 1 fonctionnaire (qui était déjà en poste), 3 créations d'emploi (dont 1 "emploi-aidé"), 4 chevaux de trait comtois, les petites écuries de la Dame au Parc de la Mairie, des transports en calèche, une brigade équestre... Plutôt que de faire de grandes envolées lyriques, pour encourager ce projet, je préfère vous citer ici l'article d'une association que j'apprécie, "Equiterra": écoutez-ça:

"Equiterra est une association, loi 1901, créée en septembre 2005. La contribution de "l'Energie Cheval" sur les territoires tant urbains que ruraux évolue chaque jour. Des réflexions sont engagées dans une approche nouvelle du Cheval de Trait, approche non passéiste, volontariste, nouvelle et durable. La société moderne a oublié la vocation initiale du Cheval de Trait, où il était avant tout un outil de travail, de transport diversifié et naturellement écologique. Les espèces animales disparaissent, localement, les différentes races domestiques sont menacées, il est important d'accorder une place au monde du vivant au sein de notre société.
Chevaux-de-Maxeville-031.jpgL'objectif de l'association Equiterra est de participer à la préservation de la biodiversité animale et des métiers inhérents à ce patrimoine vivant par le développement d'utilisations modernes du Cheval de Travail. Au travers d'une démarche professionnelle, il s'agit pour Equiterra de mettre en avant les atouts environnementaux, sociaux et économiques liés à l'utilisation de l'Energie Cheval comme opportunité de réponse aux enjeux du développement durable. Pour cela, Equiterra se positionne comme prestataire auprès des collectivités et des acteurs privés et met en oeuvre différents services (Collecte de Déchets, Entretien d'espaces sensibles, Transports de personnes et produits (bois de chauffage et bientôt produits maraîchers) favorisant le développement économique et touristique local. Equiterra vise aussi à promouvoir les projets éducatifs s'appuyant sur le cheval de travail, à sensibiliser la population, à travailler avec les publics en situation d'insertion ( social ou handicap)...
Chevaux de Maxéville 008De par ses expériences, et depuis sa création, Equiterra souhaite enfin se positionner comme centre de ressources et de recherches sur la traction hippomobile à travers la mise en place "d'Equiterra Conseil", véritable bureau d'étude auprès des prestataires et collectivités désireuses de mettre en place des projets innovants, utilisant le cheval de travail comme levier de développement durable".

Voilà, tout est dit ... Bon, je ne demande pas à la Mairie d'adhérer à Equiterra (www.equiterra.fr), quoique... mais tout ça peut donner des idées aux acteurs de notre service équin et éclairer la lanterne de ceux qui se posent encore des questions...
Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 00:00
Pour la 13ème année consécutive, 1200 équipages d'étudiants (2400 concurrents), sont partis en "4L", ce jeudi 18 février, du Stade de France, pour rejoindre Bordeaux, puis l'Espagne et, par ferry, le Maroc où ils affronteront "plus de 6000 km de routes, dunes, pistes et autres oueds"  jusqu'à l'arrivée à Marrakech, avec pour seuls outils de navigation un livre de bord, une carte et une boussole". Outre le respect de l'environnement, qui est l'un des soucis essentiels du Raid, et au-delà de l'aventure sportive, le 4L Trophy, c'est aussi "un acte de solidarité envers le pays qui l'accueille: le Maroc". En partenariat avec la Ligue de Protection de l'Enfance, sous l'égide de l'UNICEF, et avec l'association Enfants du Désert, "le 4L Trophy aide à la scolarisation des enfants les plus démunis"... La journaliste Anne Sophie Lapix  soutient cette action, et à cette occasion, elle souhaite "un avenir meilleur pour tous les enfants du sud marocain":  tenez, écoutez:  
                                                                    

Parmi les 2400 concurrents, deux élèves de l'Esstin (Ecole Supérieure des Sciences et Technologies de l'Ingénieur de Nancy-Vandoeuvre), Thibault Barrat et Benoît Schwenck, étudiants en 4ème année, dont l'un des professeurs est Henri Bégorre, notre maire: sur sa proposition, le Conseil Municipal de Maxéville a choisi de soutenir, à l'unanimité, le raid de ces deux jeunes gens, en leur votant le 25 janvier, sous le couvert du Cercle des élèves de l'Esstin, une subvention de 300€, pour un projet qui devrait leur coûter plus de 5000€... Pourquoi cette subvention ?... On le sait: "Maxéville s'inscrit dans une démarche de solidarité internationale soit par le biais de la coopération décentralisée soit par le soutien aux projets d'associations ayant pour objectif de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations", ce qui est vraiment le cas ici ...
Outre le côté sport automobile et aventure, "cette course est aussi organisée pour la bonne cause puisqu'on va transporter plus de 50 kg de fournitures scolaires et de matériels sportifs à des villages marocains. C'est d'ailleurs une des obligations de l'épreuve", confirment Thibault Barrat et Benoît Schwenck. "L'important n'est pas de gagner, mais déjà d'arriver à Marrakech"... Avec l'accord de la Mairie, je leur ai proposé d'organiser, à leur retour, une expo et une conférence qu'on pourrait présenter aux scolaires, aux seniors au Clos des Moines, voire un soir à l'ensemble des maxévillois à la Salle du Parc... Le Raid se termine le 28 février... On en recause en mars ?...
Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 00:00
beignets.jpgMardi Gras...  Encore une fête religieuse ?... Eh oui, décidément, notre République laïque est parsemée de nombreux souvenirs de notre passé religieux: vérifiez-le, le Mardi-Gras est bien noté sur tous les calendriers officiels, je n'y peux rien... Le Mardi-Gras, c'est une vieille tradition chrétienne, une fête qui précède le Mercredi des Cendres, journée de recueillement et de prières qui ouvre le Carême, Carême qui dure 40 jours, jusqu'à Pâques ... C'est quoi, déjà, le Carême ?... C'est la période pendant laquelle tous les chrétiens, encore pratiquants, prient, jeûnent et font abstinence: c'est pourquoi, la veille de ces privations, le Mardi, « on fait gras »: on vide le frigo et on fait la fête... On en profite aussi pour faire des crêpes et surtout de bons beignets de carnaval...

Pourquoi un Carnaval, le Mardi Gras ?... Ben, avant de "faire pénitence", de "faire maigre" (pas de gras, pas de viande), les futurs "pénitents" ont envie, en cette veille de Carême, de faire la fête: chacun peut pratiquer ce qui lui plaît, manger ce qu'il veut, boire (sans modération, pour une fois !), se déguiser, chanter et danser comme des fous dans les rues... Par opposition au Carême, stricte période de restrictions, le Carnaval, c'est la journée d'excès et de plaisir, on fait le clown, on joue de la musique avec les copains, on rit, on crie, tout est permis, c'est vous dire !...

Les Carnavals les plus connus, aujourd'hui, restent ceux de Rio et de Venise, les carnavals allemands, comme celui de Cologne, largement « arrosé », pas à l'eau (de Cologne), mais à la bière, celui de Binche en Belgique, et ceux "bien d'chez nous", Nice, Dunkerque, Albi, Granville, Menton, sans oublier ceux de la Martinique, de Guyane et de la Guadeloupe, très colorés et très rythmés...

Carnaval-HDV-2009---2.JPGEt, nous, à Maxéville, on fera quoi ?... Le Comité de Jumelage organise, le mardi 16 février, jour du Mardi-Gras, une sortie familiale au Carnaval de Ramstein-Miesenbach, ville allemande jumelée avec Maxéville; le dimanche 28 février, à 14h30, la Mairie proposera un Thé Dansant Costumé, à la salle du Parc... L'an dernier, quand je présidais encore "Maxéville, un Nouvel Elan", j'avais animé un Carnaval au Haut des Vignes... maintenant que j'ai quitté le groupe, je ne sais pas s'il sera renouvelé... Enfin, les écoles du Centre et de Champ le Boeuf, ainsi que le quartier des Aulnes, organiseront, chacun de leur côté, un défilé carnavalesque, courant Mars, à l'occasion de la Mi-Carême... Allez, bon Mardi-Gras !...

Repost 0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 00:00
Sagesse-003.jpgAvec mes chevaux et mes saints, je vais encore en énerver certains, mais dimanche prochain, le 14 février, ce sera la Saint-Valentin... Eh oui, encore un Saint !... Je n'y peux rien, moi, si notre République, pourtant laïque, se nourrit de notre passé judéo-chrétien... C'est notre héritage, et l'on y tient... Bien, sûr, l'aspect religieux a laissé place, aujourd'hui, comme pour Noël et Pâques, à de vastes opérations commerciales... Nous sommes passés d'une civilisation humaniste et religieuse à une civilisation du fric et des intérêts... Mais n'est-ce pas André Malraux qui affirmait que "Le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas" ?... Alors, si c'est vrai, eh ben, mes amis, on n'a pas fini d'en parler, du fait religieux...
Mais revenons à Valentin: s'il est connu pour être le patron des amoureux, c'est aussi le patron des apiculteurs, des voyageurs et des jeunes... La tradition dit qu'il protègerait ausssi contre l'épilepsie, les évanouissements et la peste; certains vieux almanachs prétendent qu'il préserverait même les cultures de l'invasion des mulots... En fait, il aurait existé deux "Valentin", et leur vie n'aurait rien à voir avec les amoureux... L'un aurait été prêtre et docteur romain, martyrisé sous Claude II, sur la voie Flaminia, où une basilique fut construite en son honneur en 350... L'autre aurait été évêque à Turin, puis amené à Rome, torturé et exécuté vers 273 sur ordre du préfet Placidus... Certains historiens pensent que ces 2 "Valentin" n'en font qu'un: le prêtre romain serait devenu évêque de Turin, puis condamné et exécuté à Rome: mais personne n'est certain de rien... sinon qu'il existe, aussi, un troisième Valentin, qui aurait été martyrisé en Afrique du Nord, mais on ne sait rien de plus sur lui...
St ValentinPatron des amoureux ?... Les observateurs de la nature savent bien que mi-février, à l'approche du printemps, les oiseaux commencent à choisir leurs compagnons... De même, chez les humains, la coutume voulait, autrefois, que chaque jeune fille choisisse, le 14 février, son "Valentin": ce dernier devait alors la combler de cadeaux... Voilà comment est née la Saint Valentin, fête des amoureux, devenue opération commerciale...
Déclarations d'amour... "Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour" suivi des diverses versions proposées à Monsieur Jourdain par son professeur de philosophie, dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière... "Ah, l'amour, l'amour, quand ça vous prend, faudrait partir en courant"... (Pierre Perret)... "Plaisir d'amour ne dure qu'un moment, chagrin d'amour dure toute la vie"... (Florian)... "Amour, amour, quand tu nous tiens, on peut bien dire: adieu, prudence"... (Jean de La Fontaine)... "Dans la vie, on n'a qu'un seul grand amour, tous ceux qui précèdent sont des amours de rodage et tous ceux qui suivent sont des amours de rattrapage"... (Frédéric Beigbeder)... "Je t'aime, tu m'aimes, on sème"... (Maurice Chapelan)...  "A 20 ans, on est plus amoureux qu'autre chose; à 60 ans, on est plus autre chose qu'amoureux"... (Victor Hugo)... "Et ce qu'il y a de très beau, c'est que les paroles d'amour sont suivies de silences d'amour"... (Edgar Morin)...
Repost 0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 00:00
La Chandeleur, ou « Fête des Chandelles », c'est mardi prochain, le 2 février. La coutume veut que l'on fasse ce soir là des crêpes, des « vôtes », comme l'on dit, ici, chez nous, en Lorraine ...

La Fête des Chandelles, c'est une vieille fête païenne, romaine, en l'honneur du Dieu Pan. Toute la nuit, les gens défilaient dans les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le Pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête: il fait alors célébrer, ce jour là, la Présentation de Jésus au Temple, en organisant des processions aux chandelles. Chaque croyant récupère un cierge à l’église et le ramène chez lui en faisant attention de le garder allumé, car un vieux dicton dit: « Celui qui le rapporte chez lui allumé pour sûr ne mourra pas dans l’année »... Je vais essayer ça cette année...
crepes.jpgLes crêpes, ça vient d'une autre croyance, selon laquelle si on ne faisait pas de crêpes le soir de la Chandeleur, "le blé serait carié pour l’année ". «Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur »... D’autre part, en faisant des crêpes, certains paysans respectaient une autre coutume, sympathique et charitable, celle de la pièce d’or. Ils faisaient sauter la 1ère crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Puis ils enroulaient la pièce d’or dans la crêpe et la portaient en procession, jusque dans la chambre, où ils la déposaient tout en haut de l’armoire, jusqu’à l’année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l’an passé et on donnait la pièce d’or au premier pauvre rencontré. Si ces rites étaient respectés, "la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année "... ça aussi, je vais l'essayer cette année !...
Si vous faites des crêpes, mardi soir, de bonnes crêpes lorraines au sucre, au chocolat, à la mirabelle ou à la bergamote, retenez bien ce dicton: « Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, ne la laisse pas tomber à terre ou ne la rattrape pas sous la forme navrante d'un linge fripé, celui-là aura du bonheur jusqu'à la prochaine Chandeleur »... Alors, essayez, vous aussi, et bonne chance !
Légendes et proverbes de la Chandeleur: dans certains pays, on dit que si, à la Chandeleur, un ours sort de sa tanière, que la température est douce et qu’il voit le soleil, il retourne vite hiberner, car il sait que le beau temps ne durera pas. Un autre proverbe, cité dans le Calendrier des Bons Laboureurs, en 1628 , dit aussi: « Si fait beau et luit Chandeleur, 6 semaines se cache l'ours »... Dans le même sens: « Si le 2ème de février, le soleil apparaît entier, l'ours étonné de sa lumière se va mettre en sa tanière, et l'homme ménager prend soin de faire resserrer son foin, car l'hiver tout ainsi que l'ours séjourne encore 40 jours »... Dans d'autres pays, c'est la marmotte qui sort: si elle voit son ombre, c'est qu'il y a du soleil, alors, elle retourne vite hiberner car elle devine que l'hiver va encore durer... D'où ce dicton: « Soleil de la Chandeleur annonce hiver et malheur »...
Pour la Chandeleur 2010, pas de problème, la météo ne prévoit pas de soleil, mais de la pluie ou de la neige, alors, pas de souci, les amis, la Chandeleur 2010 annoncera un bel été et beaucoup de bonheur... Ben quoi, on a le droit de rêver, non ?... Allez, bon WE et bonne Chandeleur !

Repost 0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 00:00
Ouais, sur le coup, j'avais pensé envoyer un commentaire sur le blog du Nouvel Elan, en réponse à leur "Tribune Libre", destinée au Pimax de février, le bulletin municipal... Ne voulant pas polémiquer, je dirai ici, tout simplement, à mes ex-associés, que je suis fier et heureux de voir qu'ils n'ont pas renié les quelques idées que je leur avais inspirées, en 2007, lors de l'élaboration du programme électoral de "Maxéville, un Nouvel Elan", où leur "dada", à l'époque, c'était surtout et avant tout l'école, les crèches et les cantines scolaires. Je leur avais alors suggéré de proposer: "une vraie Salle des Fêtes, une Maison des Associations, des Gymnases réservés en priorité aux élèves et aux sportifs maxévillois, un Comité des Fêtes au centre-ville, un Parc de la Mairie plus animé"... C'est vrai, nul n'est prophète en son pays, et nul n'est propriétaire de ses idées... Mais depuis que j'ai quitté le Nouvel Elan, et que j'ai remis les mains dans le cambouis, lassé des "Ouais, mais, y'a qu'à, faut qu'on", j'ai l'impression que les choses avancent et que se profilent, à l'horizon, des "trucs" qui vont bien étonner mes "copains" de l'opposition...
essais-007.jpgMais bon,
pouce, miaou, c'est samedi
, et on se change les idées... Avant d'être à la mairie de Maxéville, j'ai travaillé  aussi un peu dans le privé... Voici une histoire vraie... ou l'ai-je rêvée ?... Un de mes collègues, ingénieur, marche sans le faire exprès sur la queue d'un chat qui passe par là et qui le mord... Gêné, mon collègue me demande de rédiger un rapport à notre chef de service, ce que je fais illico et ce qui donne: "L'ingénieur a marché sur la queue du chat. Le chat l'a mordu"... Bon...
Mon chef de service transmet le message suivant à notre chef de section: "L'ingénieur a marché sur la queue du chat. Le chat l'a mordu. Conclusion: l'ingénieur souffre et il ne peut plus marcher".
Rapport du chef de section au chef du département: "Un con d'ingénieur a marché sur la queue d'un brave chat. Le chat l'a mordu et il a eu raison. L'ingénieur souffre, c'est bien fait pour ses pieds. Il ne peut plus marcher, c'est une bonne occasion pour le virer".
Le chef de département au chef de division: "D'après le chef de section, nous avons un ingénieur qui est con et qui souffre des pieds après avoir marché sur la queue d'un brave chat qui l'avait mordu. D'après le chef de section, c'est le chat qui a raison. Nous partageons l'opinion du chef de section car, même si on est mordu, ce n'est pas une raison pour marcher sur la queue des autres. Nous envisageons de mettre cet ingénieur à la porte."
Le chef de division au directeur des études: "D'après le chef de département, le chef de section est devenu con parce qu'un des ingénieurs ne pouvait plus marcher à la suite d'une altercation avec un chat. Le chef de section indique que c'est le chat qui a raison puisque c'est l'ingénieur qui a bravé le chat en lui mordant la queue. Le chef de département veut mettre l'ingénieur à la porte. A la réflexion, cette décision pourrait déboucher sur un procès: ce serait folie dans le contexte social actuel. La meilleure solution consisterait donc à mettre le chef de section à la porte".
Le directeur des études au PDG: "Un chef de département est devenu fou parce que son chef de section a écrasé la queue d'un ingénieur qui avait mordu son chat. Le chef de section prétend que c'est le chat qui a raison. De toute évidence, ce chef de section est con: le chef de division envisage de le mettre à la porte. Toutefois, l'expérience prouve que les cons n'ont jamais entravé la bonne marche de l'entreprise. Aussi il serait préférable de nous séparer plutôt du chef de département."
Rapport du PDG à son Conseil d'Administration: "Notre directeur des études me signale qu'un chat est à l'origine de graves troubles au sein de notre entreprise. Les chefs de section deviennent de plus en plus cons, ils se mordent la queue en marchant et veulent avoir raison des chefs de département qui sont devenus fous. Le chef de division a écrasé un ingénieur et le directeur des études, traumatisé, prétend que seuls les cons sont capables de maintenir la bonne marche de l'entreprise. Nous envisageons donc de le mettre en retraite anticipée." 
En guise de conclusion, cette citation d'Albert Einstein: "La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne... La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi... Ici, nous avons réuni théorie et pratique: rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi !".
Repost 0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 00:00

Mes amis, pour la Galette des Rois, j'ai retrouvé, dans un vieux grimoire, magique, cette délicieuse recette, la recette du Bonheur :
galette.jpg
Mettez d'abord dans un bocal
Deux ou trois livres d'espérance,
Puis vous y joindrez un quintal
De petits soins, de complaisance,
Une mesure de bonté,
Un quarteron de confiance,
A discrétion de la gaieté,
Quatre à cinq pots d'obéissance,
Cinq ou six livres de douceurs
Et crainte de monotonie.
Ajoutez de la bonne humeur,
Un milligramme de folie.
Quant au sel, n'en mettez qu'un grain,
Car, si vous dépassiez l'ordonnance,
Au lieu d'une once, il faudrait bien
En mettre deux de patience...
Cuire le tout à petit feu
D'une chaleur bien soutenue,
Qu'amour et qu'amitié tous deux
Ne le perdent jamais de vue.
Vous obtiendrez par ce moyen
Une galette bien pétrie,
Dont un morceau chaque matin
Suffit pour embellir la vie...

Repost 0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 09:47
Epiphanie 1ère: des savants venus d'Orient, les Rois Mages, rendent visite à l'Enfant Jésus: c'est l'Epiphanie, mot qui vient du grec Ἐπιφάνεια (Epiphaneia, manifestation). Cet événement, relaté dans l'Evangile selon St Matthieu, a été enrichi par la légende chrétienne qui parle de Gaspard, Melchior et Balthazar, parvenus à la Crèche en suivant l'Etoile, pour offrir des cadeaux au "petit Jésus" ... Depuis le XIVème siècle, à l'Epiphanie (célébrée autrefois le 6 janvier) "on tire les rois", une galette, frangipane ou pas, avec cette foutue fève à ne pas avaler si l'on veut être couronné ...
                                      rois-mages-5.jpg
Epiphanie 2010: de nouveaux mirages, pardon, de nouveaux Rois Mages apparaissent à l'horizon, guidés par l'Etoile des Régionales: eux aussi viennent pour offrir des cadeaux, pas au "p'tit Jésus", non, mais aux "chers électeurs" que nous sommes redevenus, en vue des 14 et 21 mars prochains...  Ah que c'est beau, dirait le Ravi de la Pastorale des Santons de Provence, si ça continue, ils vont nous déclarer que "demain, on rase gratis", nouveau miracle de l'Epiphanie, mon Dieu, que c'est joli !... Bon, on n'en est pas encore là, mais voyons un peu les cadeaux que ces nouveaux Rois de la Magie envisagent de nous offrir, à nous, pauvres pécheurs, ô pardon, à nous, pauvres électeurs...
Les Rois Mages du PS: Martine Aubry, la cheftaine, Jean-Pierre Masseret pour la Lorraine et Christophe Choserot (notre conseiller municipal d'opposition à Maxéville, en 9ème position, devant Michel Dinet, en 15ème)... Après un bilan quelque peu contesté, ils nous promettent des nouveautés: "la Vie, le Coeur, l'Action: Radicalement Lorrain",  "Servir et réussir notre Lorraine", "Mon projet lorrain, c'est vous et vos projets"... Hé, là, doucement, les basses, avant de faire mon choix, et pour me faire une idée, j'ai besoin d'aller faire un tour sur votre site: www.masseretlorraine2010.fr.
Les Rois Mages d'Europe Ecologie: Daniel Cohn-Bendit, super-star médiatique, Cécile Dufflot, la diva des Ecolos, José Bové, Sandrine Bélier et Cie, sans oublier la surprise de fin d'année, le Cap 21 de Lorraine qui, ralliant les Verts, quitterait donc le Modem 54 ?... Pour "faire de nos 26 régions autant de modèles d'éco-régions... S'engager dans la construction d'une autre société, écologique, apaisée, solidaire"... OK, moi je veux bien, mais avant, faut voir: www.regions-europe-ecologie.fr.
Les Rois Mages du Modem: François Bayrou, le grand manitou, Claude Bellei, journaliste, maire de Ventoux, près de Metz, pour la Lorraine et Danièle Noël, notre cadeau de Noël, pour la Meurthe et Moselle, la surprise du chef, mal digérée par certains membres du Modem 54 qui reprochent à cette charmante jeune femme de n'avoir pas été élue démocratiquement, en tout cas sans l'avis préalable des adhérents, des militants et du Conseil Départemental qui ne s'est plus réuni depuis longtemps... Bon, moi aussi, franchement, je regrette ce "dysfonctionnement", mais il nous faut avancer, maintenant, alors, en avant !... "Face à une droite autoritaire, sécuritaire, identitaire et à une gauche frappée d'autisme, il nous appartient, comme l'a dit François Bayrou, d'ouvrir, par la Réforme, le chemin de l'Humanisme... Notre priorité: la lutte contre le chômage dans une région qui souffre plus que les autres" déclare Claude Bellei. Pour en savoir plus: www.lesdemocrates.fr.
Les Rois Mages du Front de Gauche: la coalition nationale PCF - PG - Gauche Unitaire des Européennes ne semble pas partir unie pour les Régionales, puisqu'en Lorraine, le PC a décidé de s'allier au PS dès le 1er tour : "Aujourd'hui, face à la crise, il faut rompre avec les politiques capitalistes, néolibérales, qui nous conduisent à une catastrophe écologique aux effets irréversibles, à la destruction progressive des acquis sociaux et républicains, au démantèlement et à la privatisation des services publics"... estime le Front de Gauche ...
Les Rois Mages de l'UMP: Nicolas Sarkozy, directeur de campagne, Laurent Hénart et sa gueule d'ange, comme ils disent ici dans nos journaux régionaux, et toujours Claude Gaillard, supportés par André Rossinot et la jeune égérie, Valérie Rosso-Debord... "Gagnons la Lorraine" qu'ils nous chantent tous en choeur, "pour une Lorraine riche de ses talents: emploi, formation, innovation"... Pas de doute, "Laurent a compris ce que veulent les Lorrains" a déclaré le big-boss de l'UMP, Xavier Bertrand... Au cas où vous, vous n'auriez pas tout compris, zappez sur: www.gagnonslalorraine.fr.
Repost 0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 00:00

Suite au "gâchis" de Copengague, Jean-Louis Borloo, le Pape de l'Ecologie, a réuni hier soir, dans le plus grand secret, les principaux acteurs de ce triste échec, afin de faire le point. Son vieux copain radical, André Rossinot, avait demandé à son collègue et néanmoins ami, radical lui aussi, Henri Bégorre, de les accueillir très discrètement au fond des anciennes Caves des Vins de la Craffe, à Maxéville, dans le Caveau du célèbre Maître Crafon, un vieux disciple de Bacchus...
Nous voici réunis, leur confie Jean-Louis, non pour boire un p'tit coup ni pour commenter à l'infini les péripéties catastrophiques du sommet de Copenhague, mais pour essayer de faire avancer ensemble le smilblick et envisager une année 2010 bien meilleure et plus écologique que l'année 2009... Pour détendre l'atmosphère, je citerais volontiers Alphonse Allais qui disait: " Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière !"...
Nicolas Sarkozy se lève alors et déclare, très excité: " Pour tous les Français, cette année a été difficile. La crise économique et financière mondiale est venue ajouter son lot de peines et de souffrances. Chacun d'entre vous en subit les conséquences. Face à cette crise je mesure la responsabilité qui est la mienne. Cette responsabilité je l'assumerai pour que tous ceux qui en ont besoin soient protégés par l'Etat et que notre pays sorte plus fort de cette épreuve. Dans une période de crise comme le monde n'en avait pas connu depuis bien longtemps, j'ai essayé de changer l'Europe. Depuis toujours j'ai la conviction que l'Europe ne doit pas subir mais agir et protéger. Avec la réponse commune à la crise financière, la résolution de la crise géorgienne, la création de l'Union pour la Méditerranée, l'accord sur le climat et l'énergie, la preuve est faite désormais que c'est possible. Ce n'était qu'un premier pas. Il faut continuer car je reste persuadé que le monde a besoin d'une Europe forte, indépendante, imaginative. (Voeux de Nicolas Sarkozy du 31/12/2008)...
Obama, énervé, intervient: L'Europe, oui, mais jamais sans ni contre les Etats-Unis. "Sachez que l'Amérique est l'amie de chaque pays et de chaque homme, femme et enfant qui recherche un avenir de paix et de dignité, et que nous sommes prêts à nouveau à jouer notre rôle dirigeant... Nous allons travailler inlassablement pour réduire la menace nucléaire et faire reculer le spectre du réchauffement de la planète... Nous ne pouvons plus nous permettre d'être indifférents aux souffrances à l'extérieur de nos frontières, ni consommer les ressources planétaires sans nous soucier des conséquences." (Voeux du Président Obama du 20.01.09)...
Et moi, et moi, et moi ? lance alors le Président Chinois: "Je voudrais profiter de cette occasion pour réaffirmer que la politique étrangère chinoise a pour vocation de sauvegarder la paix mondiale et de promouvoir le développement commun. Le peuple chinois poursuivra sa voie de développement pacifique et appliquera infailliblement la stratégie d'ouverture, mutuellement bénéfique et de gagnant-gagnant. Il renforcera les échanges et coopérations économiques et culturels avec les divers pays du monde. Il oeuvrera de concert avec eux pour promouvoir le multilatérisme et la démocratisation des relations internationales, préserver la diversité de notre planète et des modes de développement, de sorte que la mondialisation évolue dans un sens favorable pour la prospérité commune, et ce afin de contribuer à la construction d'un monde harmonieux où règne durablement la paix et la prospérité commune". (Voeux 2009 du Président Chinois Hu Jintao).
Angela Merkel, dépitée: "Janvier est le mois où l'on offre ses meilleurs voeux à ses amis, les autres mois sont ceux où ils ne se réaliseront pas", disait déjà le philosophe allemand, Georg Christoph Lichtenberg (18ème siècle)... C'est alors que, pour réchauffer l'atmosphère, Jean-Louis Borloo 
se lève, un verre de vin de la Craffe à la main, les cheveux ébouriffés, tel l'inspecteur Columbo, l'imperméable en moins, (lui, c'est plutôt l'anorack... rouge, comme les vins de la Craffe), et il se met à brailler "bonne année" par ci, "bonne année" par là, dans plus de 15 langues, tel les 12 apôtres le jour de la Pentecôte ou comme le Pape à Noël du haut de son balcon au Vatican... Tenez, écoutez-le:
Bonne Année, les amis: allez, c'coup-ci, j'vous l'dis en italien: "Felice anno nuovo, buon anno"... et en latin: "Felix sit annus novus"... et maintenant, en russe: "С Новым Годом"... et même en chinois: "xīn nián kuài lè xǐ"... en arabe: " عام سعيد "... et en allemand: "Ein gutes neues Jahr, prost Neujahr"... et aussi en anglais: "Happy new year"... en espagnol: "Feliz año nuevo"... en grec: "Eutichismenos o kainourgios chronos"... en japonais: "Akemashite omedetô"... en polonais: "szczęśliwego nowego roku"... en suédois: "gott nytt ar"... en portugais: " feliz ano novo"... en roumain: " un an nou fericit, la multi anien"... en tchèque: "šťastný nový rok"... en ukrainien: "Z novym rokom"... en yiddish: "a gut yohr"... et en hébreu: שנה טובה ... Allez, bonne année à tous et foi de Borloo, "laissez-moi du temps, je suis le ministre de tous les échecs antérieurs de la France."...

Repost 0

Présentation

  • : Le BLOG de MAX'DANY
  • Le BLOG de MAX'DANY
  • : Créé en septembre 2009... Un certain regard sur le monde et sur ma ville, Maxéville.
  • Contact

Le grain de sel de Max'Dany

Coucou, voici déjà le mois d'août... Une bonne occasion pour nous rappeler la chanson de Ray Ventura... "Si jamais une coquette Vous demande un jour Quelle saison est la plus chouette Pour  rêver d'amour Ne dites pas qu'la meilleure date C'est mars ou fin septembre L'époque la plus adéquate C'est celle que chantent les chattes A la mi-août C'est tellement plus romantique A la mi-août On fera les quatre cents coups A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup Et si la belle vous dit soudain J'adore les fourrures Quand donc aurais-je mon ragondin ? Chantez d'un air badin A la mi-août C'est bien plus économique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous"

Recherche

Le point de vue du Raton Laveur

Elle est chouette et rigolote, cette chanson de Ray Ventura que nous rappelle le patron... Pour les deux autres couplets, je prends sa succession... "Je m'souviens lorsque naguère J'ai passé mon bac Comme j'étais pas une lumière J'avais plutôt l'trac Le prof d'histoire me demande Quand donc est né l'shah d'Perse ? Dès l'instant qu'on parlait du shah J'ai dit: eh bien voilà ! A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août On se sent plus dynamique A la mi-août On s'amuse comme des fous. Je connais une Auvergnate qui aime un bougnat Quand elle dit: A bas les pattes Il s'écrie Fouchtra Quand ch'est-y que tu me donn'ras Tout ché que tu pochèdes ? Pour l'inchtant répond-elle au gars Y'est pas quechtion de cha A la Mi-août Che chera plus romantique On fera les quatre cents coups A la mi-août On che chent plus dynamique A la mi-août On ch'amuse comme des fous"...

Archives

La bulle des poissons rouges

Merci patron de nous laisser, à nous les poissons, le soin de chanter le dernier refrain... "Dans la plupart des guinguettes On n'a pas le choix C'est toujours de l'omelette Ou bien du veau froid Et si l'on demande au patron Quand ferez-vous une gibelotte ? Souvent d'un petit air fripon Le patron vous répond A la mi-août C'est beaucoup plus romantique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup A la mi-août  A la mi-a mi-a mi-a mi-a mi-a-oût"...

Boite aux Citations du Patron

"Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera"...

A noter sur votre Agenda

Nos ateliers MiG'Art et MiG'Encadrement seront fermés en juillet et en août, ils reprendront le jeudi 11 septembre... Nous organiserons un hommage au Père Duval, autour de ses chansons et d'un feu de camp, le samedi 30 août dans le Parc de la Mairie... Notez aussi notre Vide-Greniers des Enfants le samedi 27 septembre après-midi... Un concert orgue et trompette en prévision... Une visite guidée de l'ancienne Abbaye St Clément de Metz devenue le siège du Conseil Régional de Lorraine, le jeudi 9 octobre après-midi... Notre Marché de Noël à la Salle du Parc les 29 et 30 novembre... et plein d'autres surprises...avec le MIG... Max'Inter-Générations...

Indiscrétions du webmaster

Bonnes vacances, si vous pouvez en prendre, sinon, bon été à tous, et merci de rester fidèles au Blog de Max'Dany qui essaye de toujours mieux vous distraire, vous être utile et surtout, vous informer...

Vous vous posez des questions

Ben oui, quoi, dans les rubriques du dessus, vous citez une chanson de Ray Ventura... OK, mais qui c'est, celui-là ?... Alors voilà... Ray Ventura (par ailleurs, l'oncle de feu Sacha Distel) est un célèbre chef d'orchestre amoureux de jazz qui, avec ses "Collégiens" de musiciens et de chanteurs, ont enchanté le public des années d'avant guerre, disons les années 1930/1940... Avec d'énormes succès tels que "Tout va très bien Madame la Marquise"... "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?"... et "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... Ben voilà, maintenant, vous connaissez mieux Ray Ventura ( 1908-1979)...