Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:48
Dans L'Est Républicain de ce matin...

Dans L'Est Républicain de ce matin...

Marie Marvingt nous quittait, il y a déjà 50 ans !...
Marie Marvingt nous quittait, il y a déjà 50 ans !...
Marie Marvingt nous quittait, il y a déjà 50 ans !...
Marie Marvingt nous quittait, il y a déjà 50 ans !...
Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 00:00

Françoise Baron Boilley, agrégée d'EPS à la Faculté du Sport de Nancy, vient de consacrer un livre à Marie Marvingt (1875-1963), "l'intrépide sportswoman" lorraine qui s'est illustrée en alpinisme, ski, cyclisme, natation,  aviation, à une époque où le sport et l'aventure étaient plutôt une affaire d'homme.

Marie Marvingt, pionnière, aventurière, sportive...

"Marie Marvingt fait partie de ces femmes, comme Colette,  qui dans d'autres domaines ont bousculé l'ordre établi... Elle est hors-norme par rapport aux normes sociales de l'époque, que ce soit sur l'engagement physique, la tenue vestimentaire, sa vie sociale... A l'époque, on reconnaissait ses exploits mais après, elle a été oubliée, elle a vécu jusqu'à 88 ans, et elle n'est pas morte en héroïne,  elle a vieilli dans la solitude et la misère, même si beaucoup se souviennent d'elle à bicyclette dans Nancy".

"Marie Marvingt, à l'aventure du sport"... 16,50 €... Commande sur livremariemarvingt@orange.fr 

Repost 0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 00:00
Quand on voit dans quel état la Ville de Nancy laisse sa tombe au cimetière de Préville, oui, c'est bien triste.

Quand on voit dans quel état la Ville de Nancy laisse sa tombe au cimetière de Préville, oui, c'est bien triste.

Rappel: ce soir de 18h30 à 20h30, Salon des Associations au Complexe Sportif Marie Marvingt de Maxéville.

Rappel: ce soir de 18h30 à 20h30, Salon des Associations au Complexe Sportif Marie Marvingt de Maxéville.

Marie Marvingt, héroïne nancéienne un peu oubliée...Marie Marvingt, héroïne nancéienne un peu oubliée...
Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 00:00

Il y aura déjà bientôt 50 ans que Marie Marvingt nous quittait...Née le 20 février 1875 à Aurillac (Cantal), elle est décédée le 14 décembre 1963 à Laxou... 17 records mondiaux, 34 médailles et décorations de France et d’ailleurs. Seule femme au monde à avoir ces 4 brevets: avion, ballon, hydravion, hélicoptère.-Marie-Marvingt--4.jpgElle a pratiqué au cours de sa vie tous les sports : vélo, boxe, lutte, karaté, tennis, golf, billard, football, water-polo, équitation, ski, jiu-jitsu, hockey… Il n’y a peut-être que le catch qu’elle n’a jamais essayé... Elle a appris à conduire des locomotives et des bateaux à vapeur... Elle chassait le phoque, la panthère, pratiquait l’hypnose, la taxidermie, maniait le sabre, était championne de tir au pigeon… Elle fut la troisième femme au monde à obtenir son brevet de pilote d’avion… Bref, une vie faite de défis et une personnalité incroyable...mariemarvingt 4 Cimetiere-Marie-Marvingt-et-Pere-Duval-011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Respectant la tradition d'aller fleurir les tombes de ma famille le dimanche des Rameaux, j'en ai profité ce jour là pour faire un petit détour sur la tombe de Marie Marvingt, enterrée auprès de son père, au cimetière de Préville... Quelle tristesse !... C'est vrai que la Mairie de Nancy pourrait bien prendre en charge les frais d'entretien et de fleurissement de la sépulture de cette Lorraine connue et reconnue dans le monde entier !...Cimetiere-Marie-Marvingt-et-Pere-Duval-019.jpgCimetiere-Marie-Marvingt-et-Pere-Duval-014.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis rendu ensuite là où elle habitait... A la fin de sa vie, elle y a vécu dans la pauvreté, abandonnée de tous, et  fréquentant le CCAS de l'époque pour survivre et se nourrir... C'était au 8 Place de la Carrière à Nancy: une plaque commémorative y a été apposée.

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 00:00

Marie-Marvingt.jpg

Une lectrice m'a envoyé cette carte dédicacée de Marie Marvingt... Petit clin d'oeil à notre héroïne lorraine et à notre complexe sportif Maxévillois qui accueille très (trop) souvent le Nancy-Volley et pas assez nos petites associations locales: au fait, que deviennent les élèves du Collège Jean Lamour, privés de leur gymnase ?...

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 00:00

Marvingt                                                    Dans L'Est Républicain du mardi 3 avril 2012

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 13:53

Dans L'Est Républicain de ce matinMJC-copie-1

Ce matin, j'y étais, à la mini-conférence sur Marie-Marvingt, à Notre Dame du Bon Repos, invité par les enfants de la MJC qui avaient drôlement bien travaillé leur sujet... Chapeau à eux, à leurs animatrices, à leurs animateurs !... J'ai bien aimé leur montage-vidéo et la présentation orale qu'il nous ont faite sur cette célèbre femme des temps modernes, tombée dans l'anonymat et la misère à la fin de sa vie et qui revient drôlement à la mode aujourd'hui... Assise à côté de moi, une vieille mamie qui travaillait Place de la Carrière, où habitait Marie-Marvingt, qu'elle avait vue plusieurs fois sortir de chez elle  en vélo... Génial !... Cerise sur le gâteau: ce matin, nous nous sommes découverts pas mal de points communs, entre les enfants et les animateurs de la MJC, l'animatrice de Notre Dame du Bon Repos et le MIG, mon association,  Max'Inter-Générations... Nous nous sommes promis de nous retrouver pour organiser un jour ensemble quelques animations communes.

Repost 0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 14:43

MJC.jpgLe goût de l'aventure, ça, elle l'avait drôlement bien, Marie Marvingt... et comme vous pourrez le lire dans cet article de L'Est Républicain de ce matin, les enfants du club de vacances de la MJC de Maxéville ont consacré la semaine dernière une grande partie de leur temps à remonter le temps et à découvrir les multiples facettes de cette femme plus qu'extraordinaire... Cerise sur le gâteau: les enfants ayant appris que j'étais un "fan" de Marie Marvingt, notamment au travers de mon blog où j'ai rédigé plusieurs articles à son sujet, ils viennent de m'inviter à participer vendredi matin à l'exposé qu'ils feront devant les pensionnaires de la Maison de Retraite du Bon Repos... Vous pensez bien que je n'ai pas dit non et que je serai très heureux de faire revivre avec eux "la fiancée du danger", "la sportive universelle", "la femme la plus extraordinaire depuis Jeanne d'Arc", "un modèle de jeunesse, de dynamisme, de foi en l'être humain et de générosité"...

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 00:00

Marie Marvingt 1OK, je vous en ai déjà parlé 2 fois sur ce blog (mais jamais 2 sans 3 !) de notre star nancéienne, Marie Marvingt : le samedi 16 janvier 2010 dans un billet intitulé "Marie Marvingt, la gloire de Nancy et de Maxéville", et le dimanche 10 octobre 2010, "Marie Marvingt, son exploit renouvelé par 3 Lorrains"... Aujourd'hui, notre envoyé spécial du mardi, Max' le Chien, nous propose des coupures d'un article publié hier dans L'Est Républicain", résumant assez bien la vie de Marie Marvingt, tout en laissant planer des doutes sur certains points de sa vie privée, mais cela, bien sûr, hein, ça ne nous regarde pas !...Marie Marvingt 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Marvingt-3.jpg

Repost 0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 00:00

MM1-Marie-Marvingt--4.jpgmariemarvingt-4.jpg

 

 

 

 

  

 

 

 

L'Est Républicain du samedi 09 octobre 2010 et pour revivre l'aventure: www.centenaire-mariemarvingt.com

MM2

Pour mémoire: à lire ou à relire, mon petit billet, ainsi que les nombreux commentaires, sur la vie et l'histoire de Marie Marvingt, la "gloire de Nancy" et de Maxéville, publié sur ce blog, le samedi 16 janvier 2010...

Repost 0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 00:00

 Marie MarvingtAu Complexe Sportif Marie Marvingt, où je passe, ce matin, une fillette m'apostrophe: « Dis, m'sieu, tu me reconnais ?... L'an dernier, tu m'as raconté, ici, la vie de Marie-Marvingt, et tu m'as dit que tu la connaissais, que tu l'avais croisée dans la rue, en vélo ! ... Et tu m'as même promis de faire ici une expo... et puis, plus rien... Dis, tu veux bien me la raconter, à nouveau, l'histoire de Marie-Marvingt, car elle me plaît drôlement bien !" ...                 

Ben, tu vois, à l'époque, j'avais ton âge, 12 ans, j'habitais rue Lyautey, face à la Place d'Alliance, près de la Place Stanislas... Marie Marvingt résidait, elle, 8 Place de la Carrière, dans un petit appartement qui donnait aussi sur la Pépinière: elle venait de temps en temps, en vélo, à 80 ans, chez mon copain, Gilles, qui demeurait à côté de chez moi, rue Girardet: sa maman était présidente de la Croix Rouge: c'est ainsi que je l'ai croisée, oui, plusieurs fois, Marie Marvingt, et en vélo !...

La «Marie», «la fiancée du danger» comme elle se disait, c'était une sacrée bonne femme, tu sais. Les journaux la déclarèrent « la plus grande sportive du siècle », avec 17 records mondiaux; un journaliste américain l'a même qualifiée de « femme la plus extraordinaire depuis Jeanne d'Arc »...

Née en 1875, à Aurillac, Marie Marvingt perd sa mère à 14 ans, et arrive à Nancy, en 1889, avec son père et son frère ... A 15 ans, elle fait déjà Nancy-Coblence en canoë; à 24 ans, elle obtient son brevet de chauffeur d'automobile; à 26 ans, elle fait sa première ascension en ballon et réussit son brevet de pilote de ballon libre; à 28 ans, elle apprend à piloter une locomotive et des bateaux à vapeur; à 29 ans, elle participe à la grande épreuve de bicyclette Nancy-Naples et escalade la Trélaporte, dans les Alpes, en jupe-culotte, qu'elle vient d'inventer; à 30 ans, elle crée la 1ère école de ski civil française et réalise la 1ère traversée féminine française de Paris à la nage; elle avoue pratiquer aussi l'équitation, la boxe, le judo, le karaté, le tennis, le golf, le water-polo, le polo à cheval, le football, la spéléologie, le saut, la course à pied, le canot automobile, le vol à voile, l'aéroplane, elle sait manier le sabre, l'épée et le fleuret, elle est championne de tir aux pigeons, chasse la panthère en Afrique, et le phoque dans l'Artique... Incroyable, tu vois, mais c'est vrai !...

En ballon, seule à bord, en 1909, à 33 ans, Marie Marvingt, la « Marie-casse-cou » s'envole de Nancy pour l'Allemagne puis, mieux, traverse la Mer du Nord et rejoint l'Angleterre ; elle effectue aussi son 1er vol en avion monoplan, de Nancy à Jarville; à 34 ans, en 1910, elle reçoit la médaille d'or de l'Académie des Sports, pour tous les sports, et devient la 3ème femme au monde à obtenir son brevet de pilote d'avion, la 1ère sans « casser du bois », comme on disait à l'époque; en 1911, elle invente l'avion sanitaire et confie à un ingénieur la construction du 1er avion-ambulance; à 38 ans, pendant la guerre de 14-18, elle se «déguise» en homme, combat avec ses camarades, les «poilus», au milieu des tranchées, avec les Chasseurs à Pied, participe à de nombreux bombardements aériens, obtient la Croix de Guerre pour le bombardement d'une base allemande, et termine la guerre en infirmière, comme assistante en chirurgie, au sein de la Croix-Rouge...

Dans le monde entier, à partir de 45 ans, Marie Marvingt est accueillie comme un grande conférencière, qui prend encore le temps, en 1921, d'inventer le ski métallique pour le sable et la neige; à 48 ans, elle est la 1ère femme blanche à entrer à In-Salah, lors de sa traversée du Sahara, dans une voiture à chenilles; à 54 ans, elle fonde les Amis de l'Avion-Ambulance, dirige et joue dans 2 films documentaires, « Sauvés par la Colombe » et « Les Ailes qui sauvent », qu'elle tourne au Maroc, où elle crée l'aviation sanitaire civile; en 1935, elle est promue Chevalier de la Légion d'Honneur: elle a 60 ans... et devient la femme la plus décorée de France: 34 décorations...

Elle fait le tour des Etats-Unis, où elle continue à donner des conférences, pour gagner sa vie; à 62 ans, elle est nommée Chevalier dans l'Ordre de la Santé Publique pour ses contributions à l'aviation sanitaire; à 65 ans, elle crée un centre d'accueil, « Le repos des Ailes », pour les aviateurs blessés, en convalescence, et elle reçoit la 1ère licence de secouriste de l'air; en 1949, elle est nommée Officier de la Légion d'Honneur et publie plusieurs livres: « La Fiancée du Danger », « Ma traversée de la Mer du Nord en ballon » et « Les Ailes qui sauvent »; en 1950, elle reçoit, à 75 ans, la médaille de la Ville de Nancy, et publie « Sauvés par la Colombe »; le jour de son 80ème anniversaire, elle survole Nancy en avion à réaction à 1200 km/h, en compagnie d'un officier US de la base deToul-Rosières; à 85 ans, elle pilote le 1er hélicoptère à réaction français; elle fait encore, en 1961, Nancy-Paris en bicyclette, à 86 ans, et l'après-midi de son arrivée, elle survole la capitale dans un hélicoptère à réaction.

Marie Marvingt, la seule femme au monde à détenir ces 4 brevets: avion, ballon, hydravion, hélicoptère, Mademoiselle Marie Marvingt, la pionnière, la « sportive universelle », qui pilotait aussi des dirigeables, parlait 5 langues, avait étudié le droit, la médecine, le chant, le dessin, la peinture, la sculpture, la graphologie, l'astrologie, la météorologie, la psychologie... la « Marie », cette femme exceptionnelle, meurt à « Maréville », à Laxou, le samedi 14 décembre 1963, dans l'oubli et la pauvreté, à 88 ans... Une messe d'enterrement est célébrée le 17 décembre 1963 en la Basilique Saint Epvre, sa paroisse, puis c'est l'inhumation au cimetière de Préville, dans le vieux caveau familial où elle retouve son père et son frère... 20 ans plus tard, le 14 janvier 1984, ici, à Maxéville, le Complexe Sportif Marie Marvingt est officiellement inauguré. 
Tu vois, Marie a eu une vie bien remplie ...« Oh oui, mais dis, m'sieu, tu vas nous la faire, hein, cette expo ? »... « Mais oui, j'vais essayer, j'ai des textes, des photos, des contacts, je vais voir ça avec la Mairie... Allez, salut, petite: retiens bien la leçon de Marie Marvingt: « Un modèle de jeunesse, de dynamisme, de générosité, de foi en l'être humain ! » et regarde cette video:
                                               

Repost 0

Présentation

  • : Le BLOG de MAX'DANY
  • Le BLOG de MAX'DANY
  • : Créé en septembre 2009... Un certain regard sur le monde et sur ma ville, Maxéville.
  • Contact

Le grain de sel de Max'Dany

Coucou, voici déjà le mois d'août... Une bonne occasion pour nous rappeler la chanson de Ray Ventura... "Si jamais une coquette Vous demande un jour Quelle saison est la plus chouette Pour  rêver d'amour Ne dites pas qu'la meilleure date C'est mars ou fin septembre L'époque la plus adéquate C'est celle que chantent les chattes A la mi-août C'est tellement plus romantique A la mi-août On fera les quatre cents coups A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup Et si la belle vous dit soudain J'adore les fourrures Quand donc aurais-je mon ragondin ? Chantez d'un air badin A la mi-août C'est bien plus économique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous"

Recherche

Le point de vue du Raton Laveur

Elle est chouette et rigolote, cette chanson de Ray Ventura que nous rappelle le patron... Pour les deux autres couplets, je prends sa succession... "Je m'souviens lorsque naguère J'ai passé mon bac Comme j'étais pas une lumière J'avais plutôt l'trac Le prof d'histoire me demande Quand donc est né l'shah d'Perse ? Dès l'instant qu'on parlait du shah J'ai dit: eh bien voilà ! A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août On se sent plus dynamique A la mi-août On s'amuse comme des fous. Je connais une Auvergnate qui aime un bougnat Quand elle dit: A bas les pattes Il s'écrie Fouchtra Quand ch'est-y que tu me donn'ras Tout ché que tu pochèdes ? Pour l'inchtant répond-elle au gars Y'est pas quechtion de cha A la Mi-août Che chera plus romantique On fera les quatre cents coups A la mi-août On che chent plus dynamique A la mi-août On ch'amuse comme des fous"...

Archives

La bulle des poissons rouges

Merci patron de nous laisser, à nous les poissons, le soin de chanter le dernier refrain... "Dans la plupart des guinguettes On n'a pas le choix C'est toujours de l'omelette Ou bien du veau froid Et si l'on demande au patron Quand ferez-vous une gibelotte ? Souvent d'un petit air fripon Le patron vous répond A la mi-août C'est beaucoup plus romantique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup A la mi-août  A la mi-a mi-a mi-a mi-a mi-a-oût"...

Boite aux Citations du Patron

"Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera"...

A noter sur votre Agenda

Nos ateliers MiG'Art et MiG'Encadrement seront fermés en juillet et en août, ils reprendront le jeudi 11 septembre... Nous organiserons un hommage au Père Duval, autour de ses chansons et d'un feu de camp, le samedi 30 août dans le Parc de la Mairie... Notez aussi notre Vide-Greniers des Enfants le samedi 27 septembre après-midi... Un concert orgue et trompette en prévision... Une visite guidée de l'ancienne Abbaye St Clément de Metz devenue le siège du Conseil Régional de Lorraine, le jeudi 9 octobre après-midi... Notre Marché de Noël à la Salle du Parc les 29 et 30 novembre... et plein d'autres surprises...avec le MIG... Max'Inter-Générations...

Indiscrétions du webmaster

Bonnes vacances, si vous pouvez en prendre, sinon, bon été à tous, et merci de rester fidèles au Blog de Max'Dany qui essaye de toujours mieux vous distraire, vous être utile et surtout, vous informer...

Vous vous posez des questions

Ben oui, quoi, dans les rubriques du dessus, vous citez une chanson de Ray Ventura... OK, mais qui c'est, celui-là ?... Alors voilà... Ray Ventura (par ailleurs, l'oncle de feu Sacha Distel) est un célèbre chef d'orchestre amoureux de jazz qui, avec ses "Collégiens" de musiciens et de chanteurs, ont enchanté le public des années d'avant guerre, disons les années 1930/1940... Avec d'énormes succès tels que "Tout va très bien Madame la Marquise"... "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?"... et "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... Ben voilà, maintenant, vous connaissez mieux Ray Ventura ( 1908-1979)...