Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 00:00

Raon bisRaon-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel des 3 premiers épisodes: entré au Grand Séminaire en septembre 1963 et ensoutanné l'année d'après, tout en poursuivant sérieusement mes études philosophiques et théologiques, je ne ratais pas une occasion de faire le clown et de découvrir ma véritable vocation: devenir animateur de loisirs... Ci-dessus, ma dernière colo à Raon sur Plaine (en août 1967)...

JBTJBT 2

Durant ma 4ème et dernière année à l'Asnée (1966-1967), je me suis rendu chaque jeudi et tout le mois de juillet à Maxéville, à Jean-Baptiste Thiéry, pour m'occuper et animer la section des "grands"... Emouvants et touchants souvenirs... Curieux destin aussi: au moment de quitter le Séminaire et Nancy pour m'exiler en région parisienne, je ne savais pas que 33 ans après, je reviendrais finir ma carrière professionnelle et habiter à Maxéville, ici, près de Jean-Baptiste Thiéry !03 - 1950 3400 37 JB THIERRYLe 29 juin 67, je quittais le Séminaire... Malgré ce que l'on pourrait croire, je n'ai pas quitté le Séminaire pour l'amour d'une femme, à l'époque ce n'était pas ma première préoccupation, mais je l'ai quitté par conviction: je m'étais trompé, ma vocation, ce n'était pas d'être prêtre, mais de devenir animateur, et notamment auprès des jeunes... C'est ainsi que le 1er septembre 1967, j'arrivai à Maisons-Laffitte comme animateur-stagiaire au Foyer des Apprentis-Jockeys... J'avais 22 ans... Samedi prochain: "Mes années Apprentis-Jockeys"...

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 00:00

RaonRappel des deux 1ers épisodes: je suis entré au Grand Séminaire en septembre 1963 et ai "pris la soutane" un an après, mais ça ne m'a pas empêché de continuer à faire le "clown"... comme ici, à Raon sur Plaine...Raon 1Raon bis

 

 

 

 

 

 

 

 

Raon sur Plaine, petit village dans les Vosges, juste aux pieds du Donon: là, il y avait la colonie "Charles de Foucauld", tenue et organisée chaque année par la Cathédrale de Nancy, ma paroisse d'origine, où jeune séminariste ensoutané, je participais avec joie et entrain à l'équipe d'animation...Raon-3.jpgRaon 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais je "tombais" souvent la soutane pour partir en balade avec les colons ou  faire le zouave en vélo...Raon 5Raon-6.jpg

ou pour reconstituer avec les enfants une nouvelle aventure d'Astérix le Gaulois et boire avec eux de la fameuse potion magique... (c'est d'ailleurs depuis ce jour là que j'ai commencé à perdre mes cheveux)...Raon-7.jpgRaon-8.jpg

On apprenait  à danser (ici, un madison endiablé) et à chanter... c'est pour ça qu'il pleuvait souvent à Raon...Gilles-copie-1Raon-9.jpg

On avait même improvisé, avec mon ami Gilles Silvy Leligois (prêtre aujourd'hui décédé), une fausse visite d'officiels venus inspecter la colo... On avait bien rigolé, les "monos", les "colons" et nous... Mais le temps passe vite, samedi prochain, ma dernière année à l'Asnée.

Repost 0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:00

L'Asnée 1L'Asnée 5Rappel du 1er épisode: je suis entré au Grand Séminaire de l'Asnée, à Villers, en septembre 1963, et ai revêtu la soutane un an après... Mais ça ne m'a pas empêché de continuer à faire le clown, au séminaire ou ailleurs... La preuve, ce jeudi de l'Ascension 1964, avec Jacques Cheminais (ici, en train de me maquiller : Jacques Cheminais était de Champigneulles, je crois, et son père était un vrai clown professionnel) ainsi qu'avec Michel Lagravière, (le seul de nous trois qui est devenu curé), nous avions monté un sacré numéro sur la scène du Grand Séminaire de l'Asnée, pour nos confrères et nos professeurs... 

PICT0009                                                                                                                                                                                                                                                                           PICT0011PICT0010

Jacques Cheminais (mais lui,  il ne le sait sûrement pas) il m'a beaucoup appris ce jour là, l'art et le professionalisme du spectacle... C'est aussi ce jour là, je crois, que j'ai eu envie de faire vraiment de la scène, d'organiser des animations et des spectacles, pour distraire les gens... Mon souhait d'enfance, très sincère, de devenir un jour un prêtre, s'étiolait peu à peu, l'idée de quitter le grand séminaire germait lentement en moi, et ma vraie vocation, celle de rester au service des gens, tout en me lançant dans des animations et des activités de loisirs (socio-culturels, comme on disait à l'époque), et notamment en direction des jeunes, oui, cette idée pointait tout doucement son nez... Clowns-Asnee-001.jpg

               Rendez-vous samedi prochain... pour mes dernières années au Grand Séminaire de l'Asnée...

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 00:00

Après 6 années de Petit Séminaire à Renémont (1957-1963), me voici entré au Grand Séminaire de l'Asnée:L-Asnee-1.jpgL'Asnée, ça se trouve à Villers-les-Nancy, juste à la sortie de Nancy, à côté de Laxou... Ici, la façade d'entrée.L-Asnee-2.jpgLa cour intérieure, avec le cloître, le bassin et le Sacré Coeur... A l'Asnée, on vivait une vie assez monastique.L'Asnée 3                            Ici, mes camarades de classe, en 1ère année, l'année Philo (septembre 1963)... L'Asnée 4et... un an après, (eh oui, ne riez pas), en 2ème année, j'étais tonsuré et ensoutané, comme la plupart de mes confrères de l'Asnée... Mais l'habit ne fait pas le moine... Vous découvrirez pourquoi ... Samedi prochain !

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 00:00

Résumé des 1ers épisodes : Entré au Petit Séminaire en 1957, j'avais 12 ans, j'y ai suivi (pieusement) mes 6 années d'études secondaires et y ai acquis les fondements de ce qui est devenu ensuite ma vie et mon métier: organiser, animer, être au service des gens... Ces qualités et ces valeurs, je les dois à Renémont !...Renemont-16.jpg

 A l'intérieur du Petit Séminaire de Renémont, il y avait une chapelle, que je trouvais très sobre et très belle...

Renemont-17.jpg

                   et une Vierge, que j'aimais bien, ma foi, et devant laquelle, je venais me recueillir parfois...Renémont 18

Renémont 19

                                                 L'Est Républicain du jeudi 28 mars 2002

Voilà, tout a une fin, c'est triste, mais c'est ainsi... Place et bonne chance aujourd'hui aux Compagnons du Devoir... N'empêche que Renémont restera pour moi le lieu où j'ai appris à apprendre, à étudier, à vivre en société, où j'ai acquis tout ce qui m'a permis de devenir ce que je suis... Merci au Petit Séminaire de Renémont, merci à mes professeurs et à tous mes copains, que je retrouverai peut-être grâce à ce "bulletin".

                                                  ... Samedi prochain... la suite... Mes années "Grand Séminaire de l'Asnée"...

Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 00:00

Résumé du 1er épisode: je suis donc entré (de mon plein gré) au Petit Séminaire de Renémont, à Jarville, en septembre 1957,  j'avais alors 12 ans... Mais le temps passe très vite, et nous voici déjà en seconde (1961-1962), tous plus souriants les uns que les autres, autour de notre professeur, le Père Joseph Barbier. Renemont-9.jpg

Renémont 10et en 1ère (1962-1963), sur les marches du château de Renémont, autour de notre professeur, l'abbé Matte Renemont-11.jpg

Et ici, notre sortie de fin d'année, à Dombasle (juin 1963), avec notre "directeur de division", le Père StrasserRenemont-12.jpg

Si j'ai beaucoup appris au Petit Séminaire de Renémont, j'y ai aussi appris à faire du théâtre et de l'animationRenemont-13.jpg

Comme ici en 1959, dirigé par l'abbé André Jacquet dans "La farce de celui qui doit payer l'écot", c'était rigoloRenemont-14.jpg

  ou ici, en classe de seconde (1962), dans un sketch que nous avions inventé, Michel Retzmanick et moi...photos-pour-blog 0001-copie-2

ou ici, en 1962, avec Michel Mertzweiller en Père Fouettard, et moi en St Nicolas, pour aller visiter les 6èmes Renemont-15.jpg

et en juin 63, déguisé en vieille rombière, j'organise et anime avec des copains dans la cour du Séminaire un spectacle en plein air... Ce fut assez révolutionnaire, ce n'était pas dans les habitudes de ce Petit Séminaire...

                                                                                                                               ... A suivre... samedi prochain !...

Repost 0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 00:00

Je suis entré au Petit Séminaire de Renémont, à Jarville, en septembre 1957, j'avais 12 ans, volontairement, non poussé par mes parents, qui n'étaient pas très partants... Monseigneur Froment, curé de la Cathédrale, ma paroisse, à ma demande, réussit néanmoins à les convaincre et leur fit obtenir une bourse de l'évêché, nous n'étions pas très aisés... C'est ainsi que j'entrai à Renémont, avec le rêve de devenir un jour un curé aussi chouette avec les jeunes que celui à qui je voulais ressembler, l'abbé Gilbert Bastien, notre bien-aimé vicaire de la Cathédrale et organisateur de nos patronages et de nos colonies de vacances...Renémont

   Les bâtiments et les cours de récréation de Renémont... Ah, que de souvenirs, que de bons moments !...Renemont-2.jpg

Renemont-3.jpg

  Notre salle d'études, celle des 5èmes et des 6èmes, en 1958, avec notre surveillant, l'abbé Michel Lemaire.Renemont-4.jpg

Renemont-5.jpg

      Nos photos de classe de 6ème (1957-1958) autour de notre professeur titulaire, le Père Paul Jacquet...Renemont-6.jpg

Renemont-7.jpg

Renemont-8.jpg

et les photos du spectacle de fin d'année "Les 3 cloches" (juin 58) que j'avais inventé et mis en scène (déjà !)

                                                                                                                      ... A suivre... samedi prochain !...

Repost 0

Présentation

  • : Le BLOG de MAX'DANY
  • Le BLOG de MAX'DANY
  • : Créé en septembre 2009... Un certain regard sur le monde et sur ma ville, Maxéville.
  • Contact

Le grain de sel de Max'Dany

Coucou, voici déjà le mois d'août... Une bonne occasion pour nous rappeler la chanson de Ray Ventura... "Si jamais une coquette Vous demande un jour Quelle saison est la plus chouette Pour  rêver d'amour Ne dites pas qu'la meilleure date C'est mars ou fin septembre L'époque la plus adéquate C'est celle que chantent les chattes A la mi-août C'est tellement plus romantique A la mi-août On fera les quatre cents coups A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup Et si la belle vous dit soudain J'adore les fourrures Quand donc aurais-je mon ragondin ? Chantez d'un air badin A la mi-août C'est bien plus économique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous"

Recherche

Le point de vue du Raton Laveur

Elle est chouette et rigolote, cette chanson de Ray Ventura que nous rappelle le patron... Pour les deux autres couplets, je prends sa succession... "Je m'souviens lorsque naguère J'ai passé mon bac Comme j'étais pas une lumière J'avais plutôt l'trac Le prof d'histoire me demande Quand donc est né l'shah d'Perse ? Dès l'instant qu'on parlait du shah J'ai dit: eh bien voilà ! A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août On se sent plus dynamique A la mi-août On s'amuse comme des fous. Je connais une Auvergnate qui aime un bougnat Quand elle dit: A bas les pattes Il s'écrie Fouchtra Quand ch'est-y que tu me donn'ras Tout ché que tu pochèdes ? Pour l'inchtant répond-elle au gars Y'est pas quechtion de cha A la Mi-août Che chera plus romantique On fera les quatre cents coups A la mi-août On che chent plus dynamique A la mi-août On ch'amuse comme des fous"...

Archives

La bulle des poissons rouges

Merci patron de nous laisser, à nous les poissons, le soin de chanter le dernier refrain... "Dans la plupart des guinguettes On n'a pas le choix C'est toujours de l'omelette Ou bien du veau froid Et si l'on demande au patron Quand ferez-vous une gibelotte ? Souvent d'un petit air fripon Le patron vous répond A la mi-août C'est beaucoup plus romantique A la mi-août Y'a d'la joie pour les matous A la mi-août Tous les coeurs sont en pique-nique A la mi-août Les filles n'ont pas peur du loup A la mi-août  A la mi-a mi-a mi-a mi-a mi-a-oût"...

Boite aux Citations du Patron

"Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera"...

A noter sur votre Agenda

Nos ateliers MiG'Art et MiG'Encadrement seront fermés en juillet et en août, ils reprendront le jeudi 11 septembre... Nous organiserons un hommage au Père Duval, autour de ses chansons et d'un feu de camp, le samedi 30 août dans le Parc de la Mairie... Notez aussi notre Vide-Greniers des Enfants le samedi 27 septembre après-midi... Un concert orgue et trompette en prévision... Une visite guidée de l'ancienne Abbaye St Clément de Metz devenue le siège du Conseil Régional de Lorraine, le jeudi 9 octobre après-midi... Notre Marché de Noël à la Salle du Parc les 29 et 30 novembre... et plein d'autres surprises...avec le MIG... Max'Inter-Générations...

Indiscrétions du webmaster

Bonnes vacances, si vous pouvez en prendre, sinon, bon été à tous, et merci de rester fidèles au Blog de Max'Dany qui essaye de toujours mieux vous distraire, vous être utile et surtout, vous informer...

Vous vous posez des questions

Ben oui, quoi, dans les rubriques du dessus, vous citez une chanson de Ray Ventura... OK, mais qui c'est, celui-là ?... Alors voilà... Ray Ventura (par ailleurs, l'oncle de feu Sacha Distel) est un célèbre chef d'orchestre amoureux de jazz qui, avec ses "Collégiens" de musiciens et de chanteurs, ont enchanté le public des années d'avant guerre, disons les années 1930/1940... Avec d'énormes succès tels que "Tout va très bien Madame la Marquise"... "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?"... et "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... Ben voilà, maintenant, vous connaissez mieux Ray Ventura ( 1908-1979)...